Un cumul déraisonnable de mensonges

Download PDF

Dans un communiqué de presse du 1er juillet publié sur le site de reveler-rennes.bzh et repris dans les médias, on lit ceci :

« Soucieuse de contribuer à mettre un terme au cumul déraisonnable des mandats, Hind Saoud a choisi, en plein accord avec Carole Gandon, de se concentrer sur ses fonctions, très récemment endossées, de Présidente du groupe La Bretagne En Marche au sein du Conseil Régional. Elle a donc fait part, ce jour, de sa décision à la maire de Rennes. »

Les voici donc toutes deux parées de vertu à l’envi… mais voyons quand même cela de plus près :

1) Hind Saoud aurait-elle oublié qu’elle a sollicité des électeurs un mandat de conseillère municipale en mentionnant très officiellement pour seule et unique activité un mandat de conseillère régionale ? On ne peut quand même pas plus sciemment solliciter un cumul !… Au passage, je suis désolé qu’elle n’ait pas été élue au conseil métropolitain : je comprends que cela puisse être embêtant aussi sur le plan des indemnités.   😉

2) A l’insu de son plein gré, le groupe des 9 conseillers régionaux marcheurs dont elle a pris la présidence au conseil régional de Bretagne est un véritable repère de « cumulards » :

  • Marc Coatanéa est également conseiller municipal et conseiller métropolitain de Brest
  • Pierre Karleskind est également député au parlement Européen
  • Nicole Le Peih est également député de la 3eme circonscription du Morbihan
  • Olivier Allain est également conseiller municipal et maire de Corlaix
  • Anne Patault est également conseillère municipale de Renac
  • Karim Ghachem est également conseiller municipal de Quimper
  • Richard Ferrand est également député de la 6ème circonscription du Finistère et si mes souvenirs sont bons accessoirement Président de l’Assemblée Nationale

Je reconnais qu’il y a une exception en la personne de Raymond Le Brazidec, qui a démissionné de ses fonctions d’adjoint au maire de Saint-Jean-Brévelay tout en restant conseiller jusqu’à la fin de son dernier mandat. Mais on va avoir beaucoup de mal à me faire croire que c’est pour des raisons de cumul déraisonnable de mandats qu’il ne s’est pas présenté aux dernières élections.

😉 😉 😉

4 commentaires

  • Mais enfin, qui s’occupe de ces oiseaux-là ? Personne ne remarque rien ? C’est inquiétant ! Quel moyen existe-t-il pour arrêter ces contrevenants ?

  • Avatar Erwan

    C’est vrai… Si on commence à s’embarrasser avec les « principes », où irons-nous ?

  • Avatar evelynebigot

    C’est leur spécialité, nous prendre pour des cons et des connes, mais je ne sais pas si ça va pouvoir durer longtemps. En tous les cas, j’ai fait le calcul, en me basant sur un premier tour de la présidentielle au 24 avril 2022, le 17 étant le dimanche de Pâques : ça laisse un an, neuf mois et 16 jours à Macron pour profiter du palais dont il est « locataire » !

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.