Paix à ses cendres

Le collectif « Révéler Rennes » a estimé le 15 mai dernier sur le site éponyme que « la municipalité pourrait financer, en lien avec les associations de commerçants, un annuaire des commerces rennais (ou métropolitains) qui pourrait intégrer des fonctionnalités de vente en ligne », « à l’image de l’initiative citoyenne Roazhon Market » qui a réussi l’exploit de recenser une toute petite poignée des commerces – censés être de proximité – « ouverts pendant la crise ».

Je me suis déjà exprimé ici le 18 mai dernier sur les compétences de la ville en ce domaine…

J’ajoute aujourd’hui qu’estimant manifestement que la crise est vraiment derrière nous tous, commerçants compris, le site roazhonmarket.fr a discrètement et pudiquement basculé en « mode maintenance » (mon œil) depuis plusieurs jours déjà.

Désolé pour les quelques soutiens à cette initiative, aux premiers rangs desquels on a pu apercevoir en écrasante majorité les colistiers les plus fusionnels de Carole Gandon.

Je leur présente toutes mes condoléances.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires