Il faut vraiment tout leur dire

Download PDF

Au beau milieu de la nuit, j’ai fait remarquer sur les réseaux sociaux qu’il y avait une lueur d’espoir pour Roazhon Market puisque le compte Twitter de la plateforme – qui a été créé le mois dernier – comptait déjà… 2 abonnés !…    😉

Mais à cette heure-ci, ne cherchez pas ce compte qui a été illico presto supprimé dans la matinée.

C’est dommage, parce qu’il s’agissait de 2 abonnés de marque :

  • d’abord, le sulfureux « développeur » de Roazhon Market, Boris Le Méec, qui a acquis ses lettres de noblesse dans la fonction de responsable « Veille – Digital » de l’équipe territoriale de La République en Marche – Ille-et-Vilaine (on n’est jamais si bien abonné que par soi-même)
  • ensuite, Antoine Esneault qui est le référent départemental des « Jeunes avec Macron », en position 14 sur la liste des colistiers de Carole Gandon aux élections municipales.

Au fait : Roazhon Market a un deuxième compte Twitter qu’ils auraient pu supprimer aussi pendant qu’ils y étaient.

Mais il est vrai qu’avec 0 abonné, il est beaucoup moins compromettant !…  😉

Pour les plus curieux : mes précédentes contributions (sachant que les commentaires ne sont accessibles qu’en ligne)

7 commentaires

Tous commentaires ici bienvenus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.