Un plan de communication fantôme

à
Madame la directrice de la communication
Département d’Ille-et-Vilaine

Madame la directrice,

J’avais pris connaissance avec intérêt de la délibération du Conseil départemental publiée au recueil des actes administratifs n° 565, décidant :

  • d’approuver les modifications des modalités d’activation du droit d’interpellation exposées au rapport et leur mise en oeuvre à compter du 1er janvier 2020 ;

mais aussi

  • d’approuver le plan de communication destiné à favoriser l’activation de ce droit par les citoyen.ne.s.

Du fait qu’en dépit de cette formulation le plan de communication voté n’était pas joint, j’en avais fait la demande via le portail Illisa.

La faute est vénielle, mais à la lecture de la réponse soigneusement enrobée qui m’a été apportée, je découvre qu’en vérité il n’a pas été présenté de plan de communication à l’assemblée départementale.

Je souhaite simplement vous dire que je n’en suis pas dupe.

Sur le fond, je ne peux bien évidemment que me réjouir d’un certain assouplissement des modalités d’activation du droit d’interpellation, comme je ne peux que me réjouir d’une perspective de toilettage de l’actuel « espace citoyen » du portail internet du Département tant celui-ci est indigent.

Je vous prie de croire, Madame la directrice, en l’expression de toute ma considération citoyenne.

 

Patrick Jéhannin

PJ : 2

 

extrait_de_raa_565sessionnovembre2019      Votre demande au Département dIlle et Vilaine numéro 2833

Copie pour information :

Monsieur le Président du Conseil départemental
Madame la Vice-Présidente chargée de la Citoyenneté, de la Démocratie participative et des Relations avec le monde combattant

 

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anne Thoraval
2 années il y a

Serait-il possible de traduire ce texte en français? Je ne maîtrise pas la langue de bois ni la novlangue