Un peu de mauvais esprit, parfois ça fait du bien

Sur le site du Télégramme – Myriam Abassi, directrice de campagne de la candidate LREM à la mairie de Rennes – nous explique pourquoi le débat que Carole Gandon organise sur le handicap avec deux ministres chargées des questions de handicap « au Café joyeux », à 17h00 cet après-midi, n’est pas ouvert au public.

C’est que ça se passe sur « un temps privé » que l’on ne retrouve pas sur l’agenda du ministre, « totalement étanche » avec l’activité gouvernementale.

Il ne faut surtout pas confondre ces deux temps et prendre le risque de détourner des moyens de l’État au profit de la campagne électorale (ce qui est interdit), garantit la directrice campagne. « Nous veillons scrupuleusement au respect des règles. Carole Gandon est très très attentive à ce type de questions ».

Peut-on en déduire qu’à 17h00 les ministres ont terminé leur journée de travail ?…

Il ne faudrait pas que le Gouvernement se fasse remonter les bretelles quand l’Assemblée Nationale se serre la ceinture.

S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Evelyne Bigot
3 années il y a

Bonne question !

dbonin
3 années il y a

Ma question serait plutôt : « Si c’est privé, pourquoi en faire la publicité ? ».

Michel DESHAYES
Michel DESHAYES
3 années il y a

Une nouvelle illustration, sans doute, du « en même temps » ?

To be or not to be, that is the question….