Condamné pour 21.000 euros de détournement de fonds

Décrit comme « un homme disponible et affable » par son entourage professionnel, un ex-directeur du Service pénitentiaire d’insertion vient d’être condamné pour détournement de fonds entre 2012 et 2016.

Il avait pioché 21 000 € dans des subventions destinées à des dispositifs innovants pour aider à la réinsertion des détenus dont il avait la charge, des fonds qui transitaient par une structure qu’il avait précédemment créée.

Suspendu de ses fonctions dès 2017, avant même le résultat de son jugement par le tribunal correctionnel de Poitiers, il a écopé hier d’une peine de 18 mois de prison avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve.

Il lui est également fait obligation de réparer le préjudice financier et de régler une amende fixée à 1 500 €.

Il est enfin frappé d’une interdiction définitive d’exercer toute fonction publique.

Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.

Pour aller plus loin : cliquer sur ce lien vers mes contributions concernant Mostapha Laabid, déjà 3 fois condamné au pénal

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Michel Deshayes
Michel Deshayes
3 années il y a

Vérité en-deçà des Pyrénées, erreur au-delà….

21 K€ au détriment de ceux de nos concitoyens qui en ont le plus besoin, c’est quand même se salir les mains et jouer petit bras.

Alors qu’une SCI à 500 K€, c’est mieux. C’est propre, c’est légal et on agit pour le bien de tous.