Humour judiciaire

Alors qu’une audience de la Cour d’appel de Rennes lui avait été réservée *pour lui tout seul* à partir de 14 heures ce 20 novembre 2019… mobilisant une juge, deux assesseures, une avocate générale, une greffière, un policier (et j’en passe), Mostapha Laabid n’a pas daigné s’y présenter.

Et – par malheur – son nouvel avocat lillois, qui avait demandé un renvoi de l’affaire à une audience ultérieure, était de surcroît également indisponible. Ce n’est vraiment pas de chance…

Il faut dire que Mostapha Laabid avait beaucoup plus important à faire aujourd’hui, puisqu’il était probablement la seule personne capable d’animer cet après-midi une table ronde à Paris, au cours de laquelle il n’a certainement pas manqué de distribuer équitablement la parole aux 4 intervenants programmés, parmi lesquels j’ai repéré un illustre magistrat.Pour ce qui le concerne, c’est plutôt réconfortant, non ?…

Pour aller plus loin : cliquer sur ce lien vers mes contributions concernant Mostapha Laabid, déjà 3 fois condamné au pénal

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
DROUET
DROUET
3 années il y a

Encore un qui sait faire fonctionner ses réseaux. Ce report pourrait lui permettre de figurer sur la liste LREM aux prochaines municipales, non ? (je plaisante). Plus sérieusement, la technique du changement d’avocat permet de gagner du temps. C’est dommage que la justice dépense de l’argent en cautionnant de telles manœuvres.

P. Jéhannin
3 années il y a
Répondre à  DROUET

C’est exactement ce que je pense aussi.