Mostapha Laabid : un article d’inspiration nationaliste identitaire

Download PDF

Dans un article non signé, qui vient d’être publié sur le site breizh-info.com que je vous encourage à lire en version intégrale (je dis bien : breizh-info.com et non breizh-info.bzh, contrairement à ce qu’affiche sa page d’accueil), je lis ceci :

« Mais la grande question demeure : qui a dénoncé M. Laabid ? Qui sont ces « ils » ? Ce dernier a sa petite idée : « Des forces obscures qui se sont agitées pour me dénoncer auprès de Tracfin. Je ne saurais jamais qui a été à la manœuvre (…) Je me battrai jusqu’à la dernière seconde pour qu’ils n’obtiennent pas ce qu’ils souhaitent : mon inéligibilité. » (Le Télégramme, Bretagne, id.)

On peut avancer quelques hypothèses quant aux « ils » et aux « forces obscures » : ses anciens amis de l’hôtel de ville (le PS), des islamistes, des Marocains jaloux de sa réussite politique, des marcheurs qui visaient la place, des habitués des milieux associatifs qui avaient remarqué des « anomalies » dans le fonctionnement d’Intermède, des francs-maçons à cheval sur le principe d’honnêteté…

Si la cour d’appel maintenait l’inéligibilité de Laabid, la situation ne serait pas pour autant catastrophique pour ce dernier. En effet, il pourrait « faire valoir ses compétences et son expertise » chez lui au Maroc. Et démarrer une seconde carrière politique… »

Je ne pense pas être suspect d‘une particulière bienveillance à l’égard de Mustapha Laabid, mais je tiens à dénoncer ici un certain nombre de sous-entendus malveillants – pour ne pas dire pervers – que cet article tout entier véhicule en tentant, à mon avis maladroitement et surtout inopportunément, d’instrumentaliser la situation.

Ceci dit :

  • il m’apparait que dans sa liste des possibles forces obscures, l’obscur rédacteur de l’article a omis de citer la députée PS sortante de la circonscription : grande perdante des élections législatives de 2017 remportées par son concurrent Mustapha Laabid sous l’étiquette LREM, puisqu’elle n’avait même pas pu participer au second tour… alors qu’elle venait de consacrer en 2014 : 10.000 euros de sa réserve parlementaire à subventionner à nos frais l’association FACE (dont Mustapha Laabid, à l’époque PS, était le directeur), avant de consacrer l’année suivante : 8.000 euros de sa réserve parlementaire à subventionner à nos frais le Collectif Intermède (présidé par Mustapha Laabid, à l’époque PS)
  • à supposer que Mustapha Laabid soit de nouveau condamné en appel (ce qui ne serait que sa 4ème condamnation au pénal), ce ne serait pas la première fois qu’il s’installe au Maroc après une condamnation… puisque ce fût déjà le cas entre 2003 et 2005 après qu’il ait été condamné par le tribunal correctionnel pour exécution de travail dissimulé.

Selon moi, la question n’est pas d’aller à la chasse à l’homme, mais plus honnêtement de participer à la recherche de la vérité.

Pour aller plus loin : liens vers toutes mes contributions concernant Mostapha Laabid , déjà 3 fois condamné au pénal

3 commentaires

  • Avatar MOB

    Je ne comprend pas trop votre courroux ;
    «  »il m’apparait que dans sa liste des possibles forces obscures, l’obscur rédacteur de l’article a omis de citer la députée PS sortante de la circonscription «  »
    Ben oui , le rédacteur de l ‘article connait moins bien que vous la vie politique du département … Même s ‘il a oublier une député PS ; il mentionne quand même les PS de la Mairie de Rennes .
    d ‘ autre part vous parlez de «  » l ‘obscur rédacteur «  » de l ‘article : L ‘ article est signé MORVAN , comme beaucoup d ‘articles sur Breizh info que je lis de temps en temps . Je ne vois rien d ‘obscur dans cette signature. .Souvent ses articles sont pertinents , sur Nantes et sa région , et avec de bonnes sources .
    Vous devriez changer le titre de votre article , car le terme ABJECT ne convient pas .
    A+
    MOB

    • Très sincèrement merci pour cette interpellation.

      Il se trouve que j’avais confusément l’impression d’avoir mal argumenté ma contribution.

      Dont acte : l’article était parfaitement signé (en pied, alors que je le cherchais en tête) et je présente donc mes excuses à Bernard Morvan, qui n’en est pas à son premier article sur le même aspect du même sujet : https://www.breizh-info.com/2019/09/18/127107/rennes-mustapha-laabid-na-pas-que-des-amis

      Ce qui m’a excédé, c’est le relent d’islamophobie qui me parait caractériser le dernier paragraphe, dans lequel Mustapha Laabid est sournoisement invité, ou au moins encouragé, à aller s’installer au Maroc s’il devait être condamné en appel… en manipulant ses propos.

      Breizh-info.com est souvent identifié comme un organe de la « fachosphère » également mise en cause par Mustapha Laabid (voir https://www.youtube.com/watch?v=8NX-fFV31Ac – à 1’10)

      Mon intention n’était pas de prendre la défense de Mustapha Laabid (ça se saurait !…). Elle était de pointer la dérive d’un site nationaliste d’extrême droite qui se déclare ouvertement identitaire.

      Il me semble qu’il peut être très intéressant de consulter à ce sujet un article du Peuple Breton : http://lepeuplebreton.bzh/2015/11/24/decryptage-breizh-info-fachosphere/.

      Mais tous comptes faits, je vais amender le titre de ma contribution (Mustapha Laabid : un article abject) qui est effectivement très violent.

      Cordialement

  • Avatar MOB

    oK, merci de votre réponse .
    Pour sa réinstallation au Maroc , boff , ce ne serait pas la première fois comme vous l ‘écrivez vous même . et ça parait normal quand on est grillé , ce sera son purgatoire , a moins que Benalla l ’embauche en Seine Saint Denis ……
    Bonne continuation .

Tous commentaires ici bienvenus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.