Quadruple faute

J’ai vu ça récemment, qui me laisse franchement pantois :

 

D‘abord, député n’est pas un nom propre : pardonnez-moi, mais c’est le moins que l’on puisse dire, ces temps-ci… non ?…

Ensuite, un minimum de cohérence aurait voulu que l’on écrive (s’il vous plait, sans rire) : député(e)s Brétilien(ne)s.

Enfin : le substantif Brétiliens est à l’évidence au moins deux fois stupide, puisqu’il est contraire à la volonté des géniteurs du soi-disant gentilé… qui voudraient en affubler les habitants du département, sans même leur avoir demandé leur avis :

  • d’une part parce que ça fait référence à des Brétons (personnellement, je n’en ai jamais rencontré)
  • d’autre part parce que ça fait bêtement référence à une ile (on se demande bien laquelle et pourquoi).
S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
mathias
mathias
3 années il y a

et parce que je ne sais toujours pas où se situe ce « territoire » de Brétillie qui collerait assez bien avec l’appellation clamée de ces habitants… hors sol ? sans sol ? qui se désolent ?… pipol 😉 et pis pas d’bol !!!

MARTIN
MARTIN
3 années il y a

Où l’on s’aperçoit que ces « militants » LREM d’Ille et Vilaine sont également ignares en matière grammaticale : « Nous avons réunis… » participe passé employé avec l’auxiliaire avoir, donc accord avec le cod placé avant le verbe. Réuni doit donc s’écrire sans « s ».

Brigitte MACRON qui se pique d’enseigner devrait leur donner quelques cours de grammaire… à moins que cette règle n’ait plus cours dans le Nouveau Monde de notre Président.

Autre précision pour ces ignorants qui veulent faire plaisir à Mr TOURENNE : en principe, le fameux gentilé qui nous a été imposé en dépit de notre désaccord, veut associer le terme Breton, sans accent aigu et le nom de l’affluent de la Vilaine : l’ILLE avec 2L…

Il faudrait donc écrire « bretillien ».

Avec de tels ignorants, on est bien parti!!! (l’accord de » parti » est correct car On est un pronom neutre!)

Daniel MARTIN

dbonin
3 années il y a

Il y aurait pourtant autant de Brétons que de dahus…

c1si
c1si
3 années il y a
Répondre à  dbonin

Je connaissais la chasse au dahu.
Je ne savais pas qu’ils pouvaient être plusieurs.
C’est singulier c’t’histoire.
Par contre je ne me considère ni comme brétilien (brésilien breton ?) ni comme bretillien…
Nous étions bien avant, sans gentilé.