Ici Londres

Download PDF

Mon attention a été attirée sur un « mandat spécial » conféré (rétrospectivement) à un conseiller départemental en commission permanente du 25 mars 2019 :

– AUTORISATION de régler la somme de 205 € à Préférence Voyages pour le trajet « aller » de M. BONGART à Londres ;
– AUTORISATION de prendre en charge les frais d’hébergement, les frais de déplacement pour le trajet « retour » et les frais annexes liés au déplacement de M. BONGART à Londres pour un montant de 910,60 € ;

Au vu du montant des frais (qui s’élèvent donc au total à 1.115,60 euros), je me demande au passage si c’est l’hébergement qui est encore beaucoup plus cher que ce que je pensais, ou bien si ce sont les tarifs d’Eurostar qui ont beaucoup augmenté entre l’aller et le retour…   😉

J’observe surtout que ces frais sont destinés à couvrir une très courte équipée au (1er) « sommet » franco-britannique des maires qui s’est tenu à Londres le 7 mars 2019, à l’objet de revitaliser les jumelages de collectivités territoriales dans le contexte du Brexit.

Je n’ai pas trouvé le programme définitif des festivités, mais en voici le programme provisoire annoncé courant février :

  1. 9h30 – 12h30 : deux tables rondes d’élus français et britanniques
    1. L’avenir de la gouvernance locale : les défis auxquels font face les maires au 21èmesiècle
    2. Les spécificités locales et régionales, vecteurs d’attractivité et thèmes de partenariats
  2. 13h30 – 15h45 : trois ateliers concomitants et plénière de restitution
    1. Cohésion de territoires : lien urbain-rural, inclusion sociale, jeunesse…
    2. L’innovation au service du développement local : transitions énergétique et industrielle
    3. Créer de nouveaux partenariats : conditions de réussite, projets, compétences, outils

Deux tables rondes, trois ateliers et une plénière : on en fait des choses en 5 heures !…

Moi j’aurais bien vu ça en visioconférence… mais, ne serait-ce que pour amortir le déplacement, il ne fallait surtout pas manquer le diner offert la veille au soir à la résidence de l’Ambassadeur.   😉

Un commentaire

  • Ça me choque que l’on consacre 1.115,60 euros de nos impôts rien qu’en frais de déplacement, pour permettre à un élu de faire acte de présence à une manifestation qui n’a duré que 5h30… et cela au titre de l’Association des départements de France – mais aux frais du Département d’Ille-et-Vilaine – alors même que ledit élu n’a pas compétence sur le sujet (qui relève de son collègue Didier Le Bougeant, en charge des coopérations internationales).

    A son actif toutefois, il semble que Damien Bongart parle correctement l’anglais… 😉

Tous commentaires ici bienvenus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.