« Sacrée » Nathalie…   ;-)

Download PDF

Que l’on ne se méprenne pas sur mes propos : jusqu’à preuve du contraire, je considère que la maire de Rennes, Nathalie Appéré, exerce très correctement son mandat.Toutefois, lorsque je lis partout que Nathalie Appéré vient d’être « élue 2ème meilleure maire du monde », je trouve la formule un peu hasardeuse et elle me paraît nécessiter quelques précisions.

  1. Dans un contexte de discrimination que l’on peut estimer positive, le classement établi par la fondation « City Mayors » porte cette année exclusivement sur les maires de sexe féminin… et l’on sait qu’elles ne représentent en France que 16 % des maires à l’issue des dernières élections municipales
  2. La fondation britannique qui décerne le prix de la « meilleure maire du monde » n’a jamais indiqué que Nathalie Appéré était la « 2ème meilleure maire du monde », puisque qu’au-delà de la désignation de la « meilleure maire du monde », elle n’établit qu’un tableau d’excellence (auquel émarge Nathalie Appéré en compagnie de 3 autres personnes citées par ordre alphabétique) et un tableau d’honneur (auquel émargent Martine Aubry et Anne Hidalgo, en compagnie de 5 autres personnes citées par ordre alphabétique)
  3. Le processus de désignation de ces « meilleures maires » repose énormément sur l’implication de leurs proches entourages et de leurs supporters auprès de la fondation : du stade de la candidature au stade du classement, en passant par le stade de la pré-sélection des nominés qui repose sur une forme de dialogue (vraisemblablement plus ou moins personnel) entre la fondation et les candidats. A titre d’exemple : l’anonymisation partielle des contributions déposées sur le site de la fondation ne masque pas tout-à-fait le rôle joué par certains membres de l’équipe municipale
  4. Le classement ne résulte pas d’un vote à proprement parler puisqu’il découle de l’exploitation par la fondation des messages de soutien à la candidature qui lui sont parvenus : prise en considération de leur nombre, mais également de la passion avec laquelle la candidature est soutenue

De mon point de vue et au total, la méthodologie mise en oeuvre – qui n’est évidemment pas complètement stupide – s’apparente énormément à une forme de lobbying développée dans une perspective de communication certes un peu superficielle mais grandement efficace (voir plus précisément cette méthodologie au bout de ce lien)

3 commentaires

Tous commentaires ici bienvenus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.