Jean-Luc Chenut : « ça va mieux »

Download PDF

On se souvient qu’au moment de voter son budget l’an passé, le Département d’Ille-et-Vilaine nous a fait croire, sans raison sérieuse, que le taux directeur d’évolution des dépenses des collectivités territoriales était insoutenable, qu’il était encore une fois obligé d’augmenter le taux de la taxe foncière, qu’avec tout ça il craignait de ne pouvoir maintenir le niveau de ses prestations aux personnes âgées et handicapées… etc, etc

Et voilà que cette année, sans même qu’il juge utile d’augmenter la taxe foncière, ce même Département vote un budget de plus d’un milliard d’euros en augmentation de 3,6 % par rapport à l’an passé, intégrant en particulier une importante augmentation de ses dépenses d’investissement qu’il porte à 171 millions (+ 22 millions, soit : + 12,86 %).

C’est Byzance… mais ça me laisse rêveur.

Ne devrions-nous pas constater quelque part les effets de la loi NOTRe, qui a transféré un certain nombre des compétences du Département à la Métropole et à la Région ?…

Un commentaire

  • Avatar DROUET

    Tant qu(on continuera à transférer des compétences vers d’autres collectivités sans supprimer définitivement un niveau d’administration locale, nous ne ferons jamais d’économies…

Tous commentaires ici bienvenus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.