Quand le département d’Ille-et-Vilaine se serre la ceinture

Download PDF

Vous souvenez-vous que, pour mieux se rapprocher des agents, le Président du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine – Jean-Luc Chenut – a décidé d’éclater cette année sur 4 sites l’unique représentation du spectacle donné dans le cadre de l’arbre de Noël, qui se déroulait jusqu’à présent au Musik Hall de Rennes Saint-Jacques ?…

Non ?… Mais qu’importe !…   😉

On vient d’apprendre qu’en sens inverse, le même Président du même Conseil départemental a prévu de présenter ses vœux en une seule fois à l’ensemble de ses collaborateurs, au cours du mois prochain dans le Couvent des Jacobins… alors qu’il les présentait jusqu’à présent dans 4 lieux répartis sur le territoire..

Ce que confirme Michel Gautier, conseiller départemental délégué à la communication et aux relations publiques, qui avance – sans rire – l’idée que «  nous avons senti, lors des cérémonies de voeux de 2018, une envie des agents de se retrouver tous ensemble lors d’un événement unique » .

La location de la salle (assortie vraisemblablement de quelques prestations annexes) s’élève à à 29.000 euros HT (oups)

On ne saurait par ailleurs négliger le montant des frais de bouche, qui a été l’an passé de 16.007 euros HT (oups)

Compte tenu des taux de TVA respectivement applicables, on peut donc estimer sans grand risque à environ 50.000 euros le coût de cette émouvante cérémonie annuelle (oups)

Le plus important espace disponible au Couvent des Jacobins étant le grand auditorium qui peut accueillir au maximum 1.200 personnes, on voit

  • d’une part que les trois quart des agents ne seront pas dans le coup
  • d’autre part que la dépense engagée s’élève à minima à 40 euros par agent susceptible de venir boire la bonne parole, et plus si affinités.

Et on mesure là les terribles contraintes budgétaires de la collectivité.

Ah, j’allais oublier : le Président du Conseil départemental a aussi pour habitude de présenter ses vœux à la presse, aux responsables des collèges, ou encore par exemple à ses partenaires institutionnels.

Concernant ces derniers, on apprend en même temps qu’il vient tout juste de renoncer à organiser au Couvent des Jacobins une seconde cérémonie qui aurait tout autant coûté.

Je cite à nouveau Michel Gautier : « En raison d’un contexte qui pourrait faire que cette initiative soit mal interprétée, nous avons décidé d’organiser cette cérémonie dans la très belle salle La Confluence, à Betton. »

Mais au fait, le maire de Betton… il ne s’appellerait pas Michel Gautier, par hasard ?… Ouf, on est sauvés !…

5 commentaires

  • LANG-BRINGER Anne

    Mais comment tu sais tout ça ? En effet, ça fait des dépenses… et pour un p’tit verre et un looong discours je suppose ? Joyeuses fêtes !!

    • Bonjour,

      Je ne fais que croiser des informations.

      Par exemple : en consultant la liste des marchés publics conclus, j’ai accès au montant HT des factures des traiteurs pour chacune des 4 cérémonies de voeux aux agents qui ont été organisées l’année dernière… je n’ai plus qu’à faire l’addition (et à prendre garde au taux de TVA applicable : ici 10 %) !…

      Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin d’année, itou.

  • Je viens d’obtenir du Conseil départemental qu’il publie le recueil des actes administratifs n° 548 qu’il avait bizarrement omis de publier.

    On y trouve la décision de la commission permanente autorisant le Président à signer la convention avec Destination Rennes pour la mise à disposition du Couvent des Jacobins (le 21 janvier à 16 heures et le 22 janvier à 19 heures)

    Ça me permet de corriger une erreur puisque la somme de 29.000 euros HT concernait la location d’espaces pour les 2 manifestations, mais n’intégrait pas les prestations techniques et logistiques, ni la manutention et la mise en place des salles, ni la sécurité, sûreté… associées à cette location (22.441 euros HT, soit 26.929 euros TTC).

    Par ailleurs, le montant de 16.000 euros HT pour les frais de bouche (possiblement incomplet) concernait les 2 manifestations.

    Ceci dit, l’un dans l’autre, ça ne change vraiment pas grand chose à l’ordre de grandeur du coût de la cérémonie de vœux aux agents.

    Mais ça permet de mieux apprécier le coût de l’heure de mise à disposition des lieux !…

  • LANG-BRINGER Anne

    Drôle de manière de se serrer la ceinture !!

Tous commentaires ici bienvenus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.