De l’évolution de la taxe foncière en Ille-et-Vilaine

Download PDF

On parle beaucoup du poids des taxes ces temps-ci.

Vous trouverez ci-dessous l’évolution depuis 2002 de la composante de la taxe foncière sur les propriétés bâties votée par l’assemblée départementale d’Ille-et-Vilaine (source : https://www.impots.gouv.fr/portail/statistiques).

On relèvera que sur cette période le taux d’imposition a triplé tandis que le produit de la taxe a plus que quintuplé.

En ce qui concerne plus spécialement les dernières années, on observe que depuis 2015 le taux de la taxe a augmenté chaque année d’un point, ce qui représente une augmentation de 17,75 % en 3 ans, et que cela a permis une augmentation des recettes du département de 26,64 %.

Année Base Taux Produit
2002 572 394 360 6,70 38 350 691
2003 600 605 577 7,36 44 204 695
2004 628 646 300 7,54 47 397 648
2005 659 648 571 7,54 49 739 855
2006 693 374 190 9,27 64 273 832
2007 722 696 679 9,27 66 994 466
2008 753 791 295 9,27 69 880 975
2009 796 786 243 10,47 83 426 879
2010 834 062 053 11,41 95 164 546
2011 876 237 432 16,09 140 986 153
2012 911 843 978 16,49 150 362 558
2013 947 307 360 16,90 160 099 473
2014 975 083 852 16,85 164 779 920
2015 1 007 170 772 16,90 170 214 987
2016 1 033 301 929 17,90 184 965 989
2017 1 054 882 312 18,90 199 374 875
2018 19,90 215 561 631

2018 : compte administratif anticipé au mois de novembre (source : décision modificative n° 2)

Conclusion : le département d’Ille-et-Vilaine n’est pas le dernier à contribuer à l’émergence d’un certain « ras le bol » fiscal.

2 commentaires

  • DROUET

    Bonjour Patrick. Attention, en 2011 la Région a cessé de percevoir la TF et c’est le Département qui a récupéré cette part. Dans le même temps le Département a cessé de percevoir une part de la TH. Il conviendrait donc d’agréger les deux taxes afin de constater la trajectoire réelle de la fiscalité en Ille et Vilaine.

    • Je te remercie beaucoup pour cette remarque, Michel.

      Je suis en effet très attaché à la vérité, et – ne sachant pas faire mieux avec les données que j’ai pu réunir – je propose de limiter les observations et commentaires à la période 2011 – 2018.

      On dira donc qu’au cours des 7 dernières années, le taux de la taxe foncière a augmenté de 24 % pendant que le produit augmentait d’un peu plus de 50 %.

      Par ailleurs, il reste vrai que depuis 2015 le taux de la taxe a augmenté chaque année d’un point, ce qui représente une augmentation de 17,75 % au cours de ces 3 dernières années, correspondant à une augmentation des recettes du département de 26,64 % sur la même période.

Tous commentaires ici bienvenus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.