Une blockchain ou rien

Download PDF

Je ne sais pas pourquoi (je rigole), mais je ne serais pas surpris qu’après avoir flirté avec le Crédit municipal de Nantes (auquel elle a commandé une étude de faisabilité qui – au diable l’avarice – a coûté 18.120 euros), l’association Galléco en vienne à faire miroiter une autre solution basée sur l’utilisation de la technologie popularisée par le Bitcoin :

C’est en tous cas la technologie utilisée par la société Monkey Money, vers laquelle se sont tournées l’Héol et le Galais, les deux monnaies bretonnes ayant plus vite que d’autres compris que – manipulée par le Département d’ille-et-Vilaine – l’association Galléco les attirait dans une impasse.

Il reste que chez Monkey Money, ils sont bien gentils mais ils n’ont encore jamais implanté leur putative solution où que ce soit… vu qu’ils n’ont qu’à peine plus d’un an d’existence et – disons clairement les choses – que l’enfer est pavé de bonnes intentions.

Lettre ouverte aux conseillers départementaux d’Ille-et-Vilaine

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.