Pour qui sonne le glas ?…

Download PDF

J’observe qu’il n’y a pas eu un mot sur les réseaux sociaux pour s’inquiéter du fait que le site galleco.fr est dans les choux depuis bientôt 5 jours.

Mais il est vrai que tout le monde s’en moque éperdument.

Il n’a jamais été très fréquenté, et c’est tant mieux parce qu’il a véhiculé beaucoup de contre-vérités et que depuis plusieurs mois, il n’était en outre pratiquement plus mis à jour.

Il est intéressant de noter que le Département, jusqu’ici titulaire du nom de domaine galleco.fr, l’aurait apparemment renouvelé ce 16 octobre (à confirmer toutefois) et que la société Icodia qui héberge le site de l’association Galléco indique que le problème ne vient pas de chez elle.

Il s’agit de toute évidence d’un acte posé dans le cadre de la «  transition vers un nouveau projet » : un projet numérique à l’échelle régionale reposant sur la plate-forme du Crédit municipal de Nantes, qui n’a pratiquement plus rien à voir avec l’expérimentation conduite à grand frais dans le département d’Ille-et-Vilaine ces dernières années (de l’ordre d’au moins 500.000 euros tout compris), mais qui n’en est pas pour autant plus rassurant

Nonobstant la question de l’opportunité, j’avoue que j’attends avec impatience les conclusions de l’étude de faisabilité qui devait être lancée cet… été, mais l’a-t-elle… été ?…

Il est vrai qu’elle a été chiffrée à 24.000 euros, et que – même ramenée à 18.120 euros en faisant l’impasse sur tout un pan du sujet – ça valait le coup d’y réfléchir, parce que les contribuables ont quand même déjà beaucoup donné.

Ah, j’allais oublier : le département a mis fin au marché qu’il avait conclu avec Vox Operatio pour « l’animation de la démarche de transition vers un nouveau projet pour la monnaie locale complémentaire Galléco » , en renonçant à la mise en oeuvre des tranches optionnelles, manifestement contre l’avis des intéressés qui avaient prévu de se revoir en septembre.

A votre avis : c’est que tout « baigne » ou bien plutôt c’est que tout « foire » ?…

glas_cathedrale_rennes

Pour aller plus loin : Quand on a les moyens
Pour aller beaucoup plus loin : télécharger ma contribution à l’évaluation du galléco

 

 

 

5 commentaires

Laisser un commentaire