Quand Richard Ferrand administre la SACA en bon père de famille

Download PDF

La SCI RODEZ est propriétaire d’un appartement de 178,65 m2, situé 2 rue de Kerglas à Brest, que je me hasarde à qualifier de doublement intéressant puisqu’il comporte 2 halls d’entrée, 2 caves et 2 box.

Originaire de Rodez, Richard Ferrand détient 2/3 des actions de la SCI RODEZ et en est le gérant depuis 20 ans maintenant.

Le 23 décembre 2010 – agissant à titre personnel, puisqu’intervenant simplement en qualité de « directeur de société mutualiste » (qu’il ne faudrait surtout pas confondre avec le directeur des Mutuelles de Bretagne et encore moins avec le Vice-Président du Conseil général du Finistère chargé de l’économie sociale et solidaire, qu’il se trouvait être « en même temps ») – Richard Ferrand signe un compromis d’acquisition de locaux dans un immeuble situé 2 rue Georges Sand à Brest, qu’il suspend à la création d’une SCI.

S’en suit deux mois plus tard, le 24 février 2011, la création par sa compagne de la SCI SACA – domiciliée 2 rue de Kerglas à Brest, tant qu’à faire – aux fins d’acquérir lesdits locaux pour les louer aux Mutuelles de Bretagne… dont Richard Ferrand « directeur de société mutualiste » se trouve comme par hasard être le Directeur général. Une affaire qui ne coûte rien mais qui va rapporter beaucoup.

Problème : il faut être au moins 2 pour monter une SCI.

Qu’à cela ne tienne… Richard Ferrand demande à Serge Carnus – qui est un bon copain d’enfance à Rodez (décidément) – de souscrire à la SCI de sa compagne Sandrine Doucen à hauteur d’une action symbolique de 1 € symbolique dans un capital social fixé à 100 €.

Jusque là, c’est la classe !…      😉

Mais quand même : il faut savoir que chez Richard Ferrand, la famille, c’est la famille.

Et c’est ainsi que par acte notarié en date des 11 et 13 février 2017, Serge Carnus en vient à céder sa malheureuse part à la jeune Louise, à l’aube de ses 13 ans.

A ma connaissance, personne n’a encore jamais relevé que dans cet acte de cession enregistré devant notaire, la jeune collégienne a été formellement « Représentée par Mademoiselle Sandrine Doucen et Monsieur Richard Ferrand, ses parents, agissant en qualité d’administrateurs légaux des biens de Mademoiselle Louise Ferrand, leur fille mineure ».

Voilà donc Richard Ferrand devenu administrateur légal de la SCI SACA !…

Mais vous me direz qu’il n’a officiellement plus de liens avec les Mutuelles de Bretagne depuis la fin 2016.

Attention, hein : ne pas confondre enrichissement personnel et enrichissement familial.  😉 😉 😉
Et puis, ce serait trop facile d’invoquer la morale plutôt que la loi !…  😉 😉 😉
Et puis, ça c’était avant… et puis, de quoi je me mêle…   😉 😉 😉

Pour aller plus loin  : Richard Ferrand, toute une histoire http://wp.me/p6EXHi-4Lz

8 commentaires

  • MOB

    Je l’ avais fait remarquer dans les commentaires du blog des gars de DAOULAS qui a été fermé « suite à des pressions … » ( Collectif CCPLD over-blog ) , C ‘était le jour ou R.FERRAND déclarait qu’il n’ avait pas de lien avec S DOUCEN ! ça m ‘avait fait bondir ! J ‘ avais crié Mensonges !
    Sur la page WIKIPEDIA de FERRAND , les liens vers le blog existent toujours , Mais l ‘archive du WIKI a été supprimée ! ( error 404 ) La preuve doit être trop compromettante .
    Avec FERRAND on va moraliser l’ immoralité !
    à quand une amnistie , comme intervenue en prologue à l ‘affaire URBA ……. ?

    • Je ne suis pas certain que l’on se comprenne.

      Je redis qu’à ma connaissance, personne n’a jusqu’ici abordé la question de l’autorité parentale qui débouche sur l’implication de Richard Ferrand dans la gestion de la SCI SACA, pas même sur feu le blog du collectif CCPLD.

      Il fallait pour cela disposer de l’acte notarié de cession de parts.

      Ce n’est pas l’archive du wiki qui a été supprimée par quelqu’un qui aurait jugé le lien compromettant, c’est l’accès au blog lui-même qui a été supprimé par ses administrateurs, comme en témoigne l’erreur 404.

      Ne mélangeons pas tout.

  • Ce n’est pas plutôt en épilogue de l’affaire urba ?

    • MOB

      Possible , mais ici je ne pense pas qu’on remontera au Trésorier du PS … Beaucoup de chose reste à éclaircir…. .
      J ‘ ai relu hier soir l’ histoire de l ‘affaire URBA ; Le prologue dont je parle est celui organisé par le gouvernement vers 1988 /89 pour une loi d ‘amnistie . Rocard , Nallet , le gros quinquin , veulent se protéger et protéger Mitterrand , car les bureaux d ‘études datent de 1971 ……Henri EMMANUELLI sera condamné en 1996 .
      Et à cette époque que faisait FERRAND ?
      «  »A la fin des années 80 ….. Ferrand « devient le numéro 2 » du PS aveyronnais, se souvient Denys Jaudon. « Il était indépendant. Au lendemain de l’affaire Urba, il a démissionné »
      Voir l’ interview de Marianne Monteils , fille d ‘un avocat de Rodez , Me Monteils ( PS ) maitre penseur de R. FERRAND !
      http://www.midilibre.fr/2017/05/17/richard-ferrand-l-aveyronnais-pris-dans-le-tourbillon-macron,1508584.php

Laisser un commentaire