Le train-train, quoi…

Download PDF

On ne peut pas imputer aux conseillers départementaux le fait que FaceBook ne sache pas bien compter :

Mais on peut regretter que celui ou celle qui a supervisé le dossier de presse n’ait pas su veiller à l’orthographe :

On peut surtout s’interroger sur la signification de cette parade d’élus, qui ont dû se rendre à la capitale aux frais de la Princesse (ou du Prince ?…) pour prendre la photo du siècle, avant de revenir « vite fait » au bercail par le premier TGV.

Surtout quand on repère les chiffres qui sont derrière les mots : une fabuleuse contribution du Département d’Ille-et-Vilaine à hauteur de 1,2 % du coût du projet, sur-instrumentalisée par le vaillant Président qui conduisait la délégation.


Ça ne date pas d’aujourd’hui, mais tous les moyens sont bons pour prétendre à l’utilité des Départements.

 

2 commentaires

  • Pendant ce temps-là on va fermer des gares (celle de l’Hermitage, à deux pas de chez Chenut), supprimer des TER , mais le travailleur breton d’Ille-et-Vilaine, ils n’en ont rien à cirer.

  • MARTIN Daniel

    Si je compte bien, en effet cela fait 13 soit Chenut + 12 autres… Je propose 2 explications à l’erreur de « comptage » : soit on a eu peur d’un nombre « porte-malheur », soit (et c’est la plus évidente), on a essayé, une fois de plus de nous faire prendre des vessies pour des lanternes en nous faisant croire que nous n’avions payé le voyage que de 9 personnes. Reste à savoir qui sont les vessies et qui sont les lanternes ?…

Laisser un commentaire