Le train-train, quoi…

Download PDF

On ne peut pas imputer aux conseillers départementaux le fait que FaceBook ne sache pas bien compter :

Mais on peut regretter que celui ou celle qui a supervisé le dossier de presse n’ait pas su veiller à l’orthographe :

On peut surtout s’interroger sur la signification de cette parade d’élus, qui ont dû se rendre à la capitale aux frais de la Princesse (ou du Prince ?…) pour prendre la photo du siècle, avant de revenir « vite fait » au bercail par le premier TGV.

Surtout quand on repère les chiffres qui sont derrière les mots : une fabuleuse contribution du Département d’Ille-et-Vilaine à hauteur de 1,2 % du coût du projet, sur-instrumentalisée par le vaillant Président qui conduisait la délégation.


Ça ne date pas d’aujourd’hui, mais tous les moyens sont bons pour prétendre à l’utilité des Départements.

 

2 commentaires

  • Pendant ce temps-là on va fermer des gares (celle de l’Hermitage, à deux pas de chez Chenut), supprimer des TER , mais le travailleur breton d’Ille-et-Vilaine, ils n’en ont rien à cirer.

  • MARTIN Daniel

    Si je compte bien, en effet cela fait 13 soit Chenut + 12 autres… Je propose 2 explications à l’erreur de « comptage » : soit on a eu peur d’un nombre « porte-malheur », soit (et c’est la plus évidente), on a essayé, une fois de plus de nous faire prendre des vessies pour des lanternes en nous faisant croire que nous n’avions payé le voyage que de 9 personnes. Reste à savoir qui sont les vessies et qui sont les lanternes ?…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.