Tout en douceur

Download PDF

L’article ci-joint paru dans le quotidien Ouest-France aujourd’hui est tout en douceur, ou tout en finesse si vous préférez :

(cliquer sur l’image pour prendre connaissance de cet article)

Mais parlons clair :

  • le montant de la subvention de fonctionnement 2017 allouée par le Conseil départemental, qui est réuni ce jour même, est un secret de polichinelle et l’association le connaît très bien puisqu’elle a été reçue à l’Hôtel du Département le 26 janvier : ce sera 40.000 euros
  • le « départ » si pudiquement « d’ores et déjà programmé » du collaborateur de la directrice sur le poste de « chargé de développement commercial » est beaucoup plus que « d’ores et déjà programmé » puisque les procédures qui ont déjà été conduites aboutissent à un licenciement de l’intéressé à la fin du mois
  • le projet de galléco numérique qui illustre l’article, constamment présenté depuis de nombreux mois comme étant primordial et même indispensable, a tant de plomb dans l’aile que le dernier conseil des collèges, qui est l’instance dirigeante de l’association, a formellement décidé le 22 novembre 2016 de « le mettre en pause ».

Enfin, tout porte à croire que, même si Rennes Métropole et la Région Bretagne finissaient par « se mettre autour de la table », il ne sera pas facile d’obtenir leur franche adhésion à un projet d’inspiration, d’initiative et de conduite *ni plus ni moins* que départementales, puisque l’on se rappelle que le but poursuivi par le Département – qui vient de reprendre la main – est l’instauration d’une monnaie territoriale : la « monnaie bretillienne ».

Et il n’y a pas l’ombre d’un doute :

Pour aller plus loin : télécharger ma contribution à l’évaluation du galléco (10 Mo)

Laisser un commentaire