VRAIS ou FAUX gallécos ?…

Download PDF

Les coupons de gallécos sont réputés « totalement sécurisés » par un code à bulle, un QR code et un numéro de billet.

Pour s’assurer de leur authenticité l’association Galléco invite à saisir le numéro sur un site internet ou/et à scanner le QR code.

En voici 5 qui sont actuellement en circulation :

L’authenticité des 2 billets situés dans la partie supérieure est effectivement attestée, et – comme c’est le cas sur ce billet de 5 gallécos – vous observerez au passage qu’il s’agit sans conteste de la monnaie du Conseil général :

Par contre, les 3 billets situés dans la partie inférieure, émis vers la mi-2015, sont inconnus au bataillon (unknown reference).

Et quand on entend dire par ailleurs que l’on ne sait plus très bien où sont passés les billets de 50 gallécos, au point que l’on songerait à en réimprimer… c’est quand même : tout, sauf rassurant… et encore une fois ce n’est pas sérieux.

Pour aller plus loin : télécharger ma contribution à l’évaluation du galléco (10 Mo)

2 commentaires

  • Algo-rythme

    Amateurisme et incompétence semblent aller de pair avec idéologie pseudo-alternative destinée à faire rêver quelques bobos et écolos crédules.

    Je ne pleurerai pas les victimes des faux « Gallécos ».

    Combien de fois faudra-t’il répéter que les « circuits courts » ne sont pas l’effet d’une quelconque monnaie de singe, mais d’abord la conséquence d’un état d’esprit personnel de consommateur ?

    Commençons déjà tout simplement à bannir de notre e-commerce les sociétés qui ne paient pas (ou si peu) d’impôts en France : par exemple « Amazon » au hasard…

  • Le C.. !…

    Quand je pense que si François Fillon avait payé sa femme en monnaie locale (éthique, complémentaire et solidaire), ça ne se serait même pas vu !… 😉

Laisser un commentaire