Bretagne Porte de Loire : du rêve avorté

Download PDF

J’ai déjà attiré l’attention sur la décision prise de fusionner au 1er janvier 2017 la Communauté de communes de Moyenne Vilaine et Semnon (de l’ordre de 28.000 âmes) et la Communauté de communes du Pays de Grand Fougeray (moins de 6.000 âmes), toutes deux situées au sud du département d’Ille-et-Vilaine, sous le nom de :

Bretagne Porte de Loire
Communauté

Je constate aujourd’hui que cette appellation a été retenue parmi une dizaine de propositions élaborées par la société Peuplades, sur la base suivante :

b_pdel

(extrait du document qui a été soumis à l’approbation des deux conseils communautaires)

Je rappelle ici que les élus (je les cite) « ont fait le choix de ne pas consulter les habitants pour cette démarche », en précisant (je les cite encore) que « ce nouveau découpage offre une opportunité pour élaborer un projet de territoire fort 
au Sud de l’Ille-et-Vilaine, aux portes de la Loire-Atlantique, et avec le projet du nouvel aéroport ».

On appelle cela la démocratie représentative…

*****

Pour complément d’information, voir mes deux précédentes contributions à ce sujet :

– 31 juillet 2016 : Bretagne Porte de Loire Communauté
– 4 août 2016 : Bretagne Porte de Loire : soyons vigilants

7 commentaires

  • ça fait rêver effectivement ! rêver surtout sur la vacuité de la démarche, et sur l’envie de grands espaces des élus qui ont passé cette commande à un cabinet qui a empoché le fruit de ses cogitations intenses en provenance directe de la poche des contribuables locaux.
    Bref, pour être clair, du foutage de gueule dans les grandes largeurs.

  • Encore de grands démocrates jacobins…

  • Jacques

    Quand un président est capable d’un trait de plume de rayer de la carte une région (l’Alsace), il ne faut plus s’étonner de rien !
    Heureux les Normands qui n’ont rien demandé et ont été réunifiés.

      • Jacques

        La prochaine entité historique à disparaitre sera la Bretagne.
        Dixit l’Alsace, la Bretagne sera noyée dans un « Grand Ouest » sans fondement culturel, historique ou économique.
        Flamby et ses suppôts sont aussi doués pour créer des territoires artificiels qu’en détruire.
        Ils ont eu une lueur d’intelligence en réunifiant la Normandie.
        Nous étions, 10 000, puis 20 000 et entre 30 et 40 000 dans les rues de Nantes lors des 3 manifestations en 2014 pour demander la réunification, lors de la réforme territoriale.
        Et ils appellent cela une démocratie …

Laisser un commentaire