Ça sent l’écurie !…

Download PDF

Depuis ma difficile sortie d’Ukraine avant d’entrer en Slovaquie, je n’ai pas vu un seul garde frontière.

Sur ce qui n’est qu’une autoroute, la traversée de la Tchéquie et de l‘Allemagne n’a pas été des plus passionnantes.

En Tchéquie, on roule souvent au pas parce que c’est en travaux de bout en bout et en Allemagne on ne fait jamais que jouer à saute-camions quand on ne se fait pas doubler par de grosses berlines qui déboulent à 180.

J’ai jeté un œil à Austerliz, mais j’ai zappé Prague. J’ai boudé Nuremberg… et me voici en France, certes « à l’autre bout », mais en France.

Ça sent l’écurie : une petite pause à Metz, et ça devrait le faire !…   😉

*****

Petit résumé des épisodes précédents :

Quand faut y’aller, faut y’aller… http://wp.me/p6EXHi-41q
En route pour la Bordurie http://wp.me/p6EXHi-421
Moi ça va bien, et vous ça va ?… http://wp.me/p6EXHi-42i
Coucou , c’est nous !… http://wp.me/p6EXHi-42H
Rentrons dans les terres http://wp.me/p6EXHi-433
En direct de Tuzla http://wp.me/p6EXHi-436
De Bosnie en Serbie http://wp.me/p6EXHi-43L
Et nous voici en Roumanie http://wp.me/p6EXHi-44n
Traversons les Carpates http://wp.me/p6EXHi-44O
Quelques nouvelles du front http://wp.me/p6EXHi-452
Un petit coucou d’Ukraine http://wp.me/p6EXHi-46o
Ici Серий http://wp.me/p6EXHi-46I
O
n ne peut pas être partout http://wp.me/p6EXHi-46V
Traversée de l’Ukraine http://wp.me/p6EXHi-46Y
E
n Slovaquie : http://wp.me/s6EXHi-15829

4 commentaires

Laisser un commentaire