Rentrons dans les terres

Download PDF

Un réveil sympa ce matin :

reveil

Quelques bains de mer, un dernier risotto aux fruits de la même mer et une frontière plus tard (pardon pour la photo, que j’ai eu un peu de mal à prendre au vol sans inquiéter le policier à qui j’ai commencé par présenter un billet de 100 kunas parce que je l’avais pris pour un caissier d’autoroute), nous sommes arrivés en début d’après-midi en Bosnie-Herzégovine :

frontiere_bosnie

On est passés vite fait par Medjugorje, où la Vierge ne fait pas mystère d’être apparue bien des fois et où les touristes – qui sont manifestement bien plus nombreux que les pélerins – le lui rendent bien.

J’avais dans l’idée que la Vierge de Medjugorje pouvait éventuellement avoir un lien de parenté avec Notre Dame des Landes et que ça ne pouvait pas faire de mal au dossier.

Bingo : j’ai pu constater qu’elle ne cachait rien de ce qu’elle pense du sujet.

medjugorje

Ensuite on a filé sur Mostar.

J’y ai déniché – pour 8 euros, oui c’est bien ça – un « appartement » (chambre avec lit de 1,80 m, salle de bains, bureau, cuisine, terrasse) absolument tout équipé (tout ce que vous pouvez imaginer, y compris climatisation, télé et wifi) dont j’ai le plein usage (le propriétaire et son fils ne viendront que passer la nuit dans la pièce qu’ils se réservent). C’est au 5ème étage sans ascenseur, entourés d’immeubles d’une autre époque qui restent criblés de balles, mais il suffit de monter…

Et que dire de l’accueil ?…

Ça commencé par 3 rakias « maison » et je suis invité à m’en servir autant que je veux quand ils ne sont pas là : c’est dans la porte du frigo.

hotes_mostar

Demain matin, pas de souci : il y a de quoi se préparer un bon petit déjeuner, c’est compris.

Mais en attendant, je vais filer sur le pont…   J

Laisser un commentaire