Toujours le mot… (pour rire)

Savez-vous combien de fois, le magazine « Nous-Vous-Ille » a consciencieusement rabâché l’appellation des habitants d’Ille-et-Vilaine qui a été décidée par le Conseil général – sans même les consulter – en juin 2013 ?

203 fois (dont 2 fois orthographiées Bretilien, avec un seul l)

*****

Savez-vous combien de fois « Rennes Métropole magazine », qui s’adresse à près d’un habitant sur deux du même territoire, a utilisé cette appellation ?

3 fois (toutes orthographiées Brétillien-ne, avec un accent)

*****

Savez-vous enfin combien de fois le magazine « Les Rennais » a utilisé cette appellation pendant la même période ?

2 fois (dont une fois orthographiée Brétilien, avec un accent et un seul l)

*****

Conclusionille-et-vilaine

On dirait qu’il ne suffit pas de prescrire un« nom de famille » aux habitants d’un territoire plus de 200 fois à plus de 500.000 exemplaires en le déposant régulièrement et systématiquement dans toutes les boîtes aux lettres, pour qu’il soit communément admis au bout de 3 ans.

Mais qui l’eût cru ?…     😉 😉 😉

S’abonner
Notification pour
guest

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Thoraval
6 années il y a

On ne pouvait quand même vous appeler « Au-fond-ils-ne-sont-pas-si-moches-que-ça »? Je plaisante évidemment: j’ai vécu plus de 20 ans à Rennes et je M’y rends régulièrement

Yann Robig
6 années il y a

CQFD

jB Courso
jB Courso
6 années il y a

en toute logique: les Bretillevilains