A propos des Oscars d’Ille-et-Vilaine

Download PDF

A l’occasion d’une soirée largement médiatisée, « Les Oscars d’Ille-et-Vilaine » récompensent chaque année des dirigeants d’entreprise qui se distinguent par leur dynamisme économique.

En 2015, le budget prévisionnel de l’opération a été estimé à 86.800 € :

budget_oscars_2015

dont, par exemple : 7.000 € pour la location de la salle, 14.000 € pour la prestation technique de « mise en scène », 9.000 € pour la co-production de l’émission diffusée sur TV Rennes (qui me semble un ersatz de subvention), 10.500 € de prestations de traiteur (à comparer aux 975 € que le Département a consacré au cocktail de remise des médailles du travail), 13.000 € pour une prestation Ouest-France (qui m’échappe)…

En regard, la subvention du Département, qui est traditionnellement le premier financeur de cet événement, s’est élevée à :

25.291 €

Chacun sait que la loi NOTRe portant réforme territoriale, qui a été promulguée en août 2015, a supprimé la « clause de compétence générale » qui permettait aux Départements de contribuer au financement du développement économique.

Mais cela n’a pas empêché que cette année l’assemblée départementale maintienne sa subvention à même hauteur que les années passées et que puissent donc être dignement célébrés les 30 ans de l’événement le 23 février 2016.

Manifestement, le (nouveau) traiteur ne s’est pas plaint d’avoir à concocter pour l’occasion – je le cite – un « cocktail dinatoire raffiné », « haut de gamme », « sophistiqué et original » pour cette « cérémonie de prestige ».

Mais moi je me demande sur quelles bases intervient aujourd’hui le Département.

Peut-être va-t-on m’expliquer qu’il y a une différence entre une « aide » et une « récompense », puisque – pour être précis – l’association « Les Oscars d’Ille-et-Vilaine » a pour objet de « récompenser des personnes qui ont conduit des actions exemplaires, porteuses d’avenir et créatrices de richesses économiques et d’emplois » ?…

Il est vrai que la loi NOTRe, qui interdit les aides, ne paraît pas formellement interdire les récompenses.

😉 😉 😉

Serait-ce alors la raison pour laquelle, au moment où nous sommes informés que l’association change de Président, le suppléant de Jean-Luc Chenut qui y siège… en est élu vice-Président ?…

Pour tout dire, je préfèrerais vraiment qu’à l’avenir ces 25.291 € soient consacrés à une meilleure information des habitants du département – et notamment à la diffusion des séances du Conseil départemental – plutôt qu’à la célébration éphémère et fort coûteuse d’un succès qui pourrait être désormais porté par des financeurs beaucoup plus légitimes, parmi lesquels on peut penser par exemple aux Chambres de Commerce et d’Industrie, à Bretagne Développement Innovation, à la Chambre des métiers ou encore aux 130 précédents bénéficiaires de l’opération qui viennent de s’associer dans une « Académie des Oscars d’Ille-et-Vilaine » .

4 commentaires

  • « on » nous assure pourtant qu’il y a de plus en plus de contraintes budgétaires… j’entendais dire encore récemment que « la culture, on le sait, ne peut qu’être déficitaire, et est donc souvent ressentie trop coûteuse en ces temps de disette d’argent public »… cause toujours : il y a de l’argent, et sans alibi de déficit, pour ce qu’on veut… ça dépend des « relations »…

  • Pour info : suite à une intervention de ma part, on trouve sur cette page du portail du Département le montant des subventions allouées aux associations ces 4 dernières années.

  • Voici la liste des subventions versées aux associations par la Région Bretagne :

    en 2015
    en 2014

  • C’est ICI que se trouvent les subventions aux associations (ordinaires et exceptionnelles de fonctionnement, ainsi que d’équipement) consenties par la ville de Rennes en 2015, mais j’ai un peu de mal à retrouver « mes petits ».

    Je vais regarder ce que je peux trouver pour Rennes Métropole, mais de mémoire Rennes Métropole n’accorde (ou n’accordait) que des subventions « de projet », laissant à chaque commune le soin de consentir les subventions de fonctionnement.

Laisser un commentaire