Que le monde est petit !…

Download PDF

Je découvre incidemment que le « projet stratégique départemental », qui est la « feuille de route » de la majorité départementale pour les années 2016 – 2021, a donné lieu à la passation d’un marché d’un montant de 8.100 euros TTC, intitulé « mission préparation animation 7 réunions publiques », notifié le 3 février 2016 à la société Vox Operatio.

Du fait de son montant, c’est le type de marché qui passe le plus souvent totalement inaperçu.

Vox Operatio est une agence créée en 2014 par Anne Chevrel, ex rédactrice en chef de TV Rennes reconvertie « ingénieure de la concertation », qui intervient régulièrement à la demande de la collectivité.

Pour l’anecdote, on se souvient par exemple que la commission permanente du 24 septembre 2012 avait décidé de « verser à Anne Chevrel un montant maximum de 1.495 euros correspondant à sa prestation d’animation de la table ronde », à deux pas de la buvette du « salon Ille et Bio », là où le Conseil général avait entrepris de tester sa future monnaie locale complémentaire : le galléco. Ce n’était pas donné…

Aujourd’hui, je suis surpris que le Département, pourtant doté d’une « vice-Présidence à la Citoyenneté, Démocratie participative, Relations avec le monde combattant » ainsi que d’une « mission Développement durable et démocratie participative », n’ait pas su mobiliser ses ressources internes pour préparer et animer 7 réunions successives qui se sont déroulées sur le même thème et dans le même format en l’espace de 3 semaines. Je le croyais plus aguerri. Je le croyais à la recherche d’économies, aussi…

Doit-on d’autant plus s’inquiéter qu’à l’avenir :

« Dans toute l’Ille-et-Vilaine, des rencontres seront ainsi organisées à échéance régulière » ?

J’observe à ce sujet que le Département vient de recruter comme « chargé de mission Démocratie participative et Développement durable » le tout jeune collaborateur d’Anne Chevrel, fraîchement émoulu « ingénieur de la concertation ».

Lui aussi.

On peut tout de même espérer qu’il ne soit pas que le neveu de son tonton, député d’Ille-et-Vilaine, auprès duquel il a commencé par effectuer un stage certainement très formateur d’assistant parlementaire.lemondeestpetit

Peut-être alors saura-t-il préparer et animer toutes ces réunions, sans que cela coûte aux contribuables à chaque fois 8 euros par participant ?

 

6 commentaires

Laisser un commentaire