Vous connaissez le précepte ?…

Le Département d’Ille-et-Vilaine et l’association Galléco ont passé le 7 mai 2013 une « convention d’avance remboursable à taux nul », d’un montant de 40.000 euros pour une durée de 3 ans, afin de garantir l’émission des 40.000 premiers gallécos.

Aux termes de l’article 8 de cette convention, l’association s’était engagée à effectuer un « virement d’office » à l’échéance du prêt, soit le 2 mai 2016.

Que croyez-vous qu’il arriva ?…

Il s’avère que l’association Galléco n’a pas respecté son engagement de mettre en place un « virement d’office », que – renseignement pris auprès du Payeur départemental qui vient de me répondre ce jour – le Département a dû émettre un « titre de recettes » le 22 avril 2016 pour recouvrer son avance et que celui-ci n’a été payé que le 16 juin 2016, soit près de 2 mois plus tard.

Vu le taux du livret A, cela ne fait qu’environ 35 euros d’intérêts de grignotés en traînant des pieds… mais, à mes yeux, cela signifie surtout que l’association Galléco ne crache pas sur les revenus de l’argent, puisque – depuis environ un an – elle n’a plus du tout besoin de ces 40.000 euros pour « nantir » les gallécos émis.

faites_ce_que_je_dis

De manière plus triviale : d’un côté on sollicite de l’argent public, de l’autre on le dépose dans le circuit bancaire… et entre les deux : on ramasse tout ce que l’on peut tant qu’on le peut. C’est humain…   😉

Pour aller plus loin : ma contribution à l’évaluation du galléco

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
JB Courso
JB Courso
6 années il y a

C’est étonnant avec quelle gentillesse et bienveillance est traitée cette association. C’est vraiment des liens d’amitié qui ce sont tissés entre eux et le Conseil départemental. C’est touchant. Je me demande si toutes les associations du département sont traitées de la sorte.