Le projet Galléco est-il sérieux ?…

Download PDF

Vous souvenez-vous de cet argument de poids avancé par l’ancien Président du Conseil général d’Ille-et-Vilaine, Jean-Louis Tourenne, au cours de la session pleinière du 14 février 2013 pour décider de l’expérimentation du galléco ?…

« lorsque je vois que le Crédit Mutuel, le Crédit agricole, le Crédit coopératif, la Banque populaire disent qu’ils sont d’accord pour participer, il me semble, au-delà des conditions de travail, que ce sont des gens sérieux qui, eux aussi, quand ils parlent d’argent, en parlent avec toute la rigueur qui est nécessaire, parce que c’est leur métier. S’ils ont décidé de nous rejoindre, je suppose qu’ils ont considéré que le projet méritait d’être appuyé et qu’il pouvait s’y intégrer. »

Or… la réalité, c’est que – seuls – le Crédit coopératif et le Crédit agricole ont jugé pertinent d’adhérer à l’association Galléco qui a été créée moins d’un mois plus tard.

Ni la Banque populaire, ni le Crédit mutuel n’ont jugé opportun de le faire. Quant au Crédit agricole, il s’en est retiré au bout de quelques mois. Et il paraît que ce sont « des gens sérieux » … 😉

 Pour aller plus loin : ma contribution à l’évaluation du galléco

Laisser un commentaire