EXCLUSIF : le marché d’évaluation du galléco

Download PDF

Je salue la rapidité avec laquelle le Département d’Ille-et-Vilaine m’a transmis par courriel du 13 mai deux documents constitutifs du marché qu’il a contracté ce 9 mai 2016 pour la « réalisation d’une mission d’évaluation avec propositions de la monnaie locale complémentaire Galléco ».

image1

On y apprend plusieurs choses.

Le titulaire du marché est l’association loi 1901 « Auxilia », qui se présente comme un cabinet de « conseil imaginatif en développement durable »

Le coût de cette opération, qui comporte 2 phases, s’élève à 14.980 € TTC :

  1. Evaluation de l’expérimentation Galléco (activité, organisation, budget, notoriété, appréciation des partenaires), au regard du développement d’autres projets de monnaies locales (Eusko, Sonantes, Sol Violette) : 7.720 € TTC
  2. Fondements juridiques qui autoriseraient le Département à soutenir Galléco à compter de 2017 et gouvernance du projet lui assurant la meilleure chance de développement ainsi qu’une sécurité juridique au Département : 7.260 € TTC

Les « livrables » attendus sont, pour chacune des deux phases (prévues pour durer respectivement 3 et 6 semaines), un rapport de présentation et une présentation au Comité de pilotage.

Sur un plan strictement contractuel, le Département peut décider à l’issue de la première phase de ne pas poursuivre l’exécution des prestations, sans que ceci donne lieu à indemnité.

Un groupe dénommé « Comité de pilotage », composé de l’ensemble des partenaires de la mission et présidé par la Vice-Présidente du Conseil départemental en charge de l’économie sociale et solidaire sera « associé au suivi de l’évaluation de la démarche initiée ».

Dans une toute prochaine contribution, je vais revenir sur ce que nous apprend plus précisément le « Cahier des Clauses Techniques Particulières ».

Car de mon point de vue, ça ne manque pas d’intérêt…

Pour aller plus loin : ma contribution à l’évaluation du galléco

4 commentaires

  • JB Courso

    Il me semble que c’est généreusement payé, et que les décideurs n’ont pas de problèmes de fin de mois. C’est normal puisqu’ils ne dépensent pas leur argent, mais le nôtre.

  • Deshayes Michel

    est ce que le titulaire du marché va être payé en galleco ?

    • Dans le cas d’espèce (si je puis me permettre ce jeu de mot facile), ça paraît assez difficile :

      – d’abord, parce que l’association Auxilia n’étant pas une entreprise locale, elle ne peut pas adhérer au réseau auquel il faut impérativement appartenir pour avoir légalement le droit de jouer au monopoly

      – ensuite, parce que pour lutter contre le blanchiment d’argent, il est interdit de payer en liquide et par conséquent en coupons toute somme supérieure à 1.000 euros

      La vie n’est pas facile… 😉

  • JB Courso

    ah non, il n’est pas sot, il va demander des euros !

Laisser un commentaire