Galléco : une réduction des conflits d’intérêts

Dans ma contribution du 30 octobre 2015 intitulée « La légèreté n’est pas sans risque », j’ai soulevé ici la question de l’incompatibilité des fonctions de vice-Présidente du Conseil départemental (chargée de l’économie sociale et solidaire) et de co-Présidente de l’association Galléco (chargée des ressources humaines), alors même que la charte de l’élu local adoptée par l’assemblée territoriale dans sa séance d’installation du 2 avril 2015 prévoit expressément en son article 4 que l’élu « veille à prévenir ou à faire cesser immédiatement tout conflit d’intérêt ».

Dans ma contribution suivante du 31 décembre 2015, intitulée « Un conseiller départemental averti en vaut deux », j’ai témoigné d’un échange triangulaire avec Madame Emmanuelle Rousset et Monsieur Bernard Marquet, qui a été suivi le 3 janvier 2016 de ma « Lettre ouverte » appelant à une évolution des mandats.

Au recueil des actes administratifs n° 494 que le Département vient de mettre en ligne ce 29 mars 2016, je note avec satisfaction que, par décision de la commission permanente en date du 29 février 2016, Madame Emmanuelle Rousset a été démise de toutes fonctions au sein de l’association Galléco et remplacée par Madame Gaëlle Mestries.

mandats_galleco

ER_GM

Je salue ce pas ainsi accompli sur la voie de la sagesse… d’autant qu’il s’accompagne du remplacement de M. Bernard Marquet au sein du Comité consultatif de l’économie sociale et solidaire.

J’ai la faiblesse de croire que la vigilance citoyenne a parfois du bon.

Pour aller plus loin : ma contribution à l’évaluation du galléco

S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Hubert
Hubert
6 années il y a

Bravo à vous. Et merci.