Galléco : les mots pour le dire

Download PDF

J’ai aperçu hier un article en page Rennes Métropole du quotidien Ouest-France, qui mérite à mon sens d’être commenté.GG

En voici un extrait :

OF_GG

Même si l’utilisation de ce mot nous entraîne fort loin des valeurs associatives, je ne vais quand même pas faire tout un fromage du fait qu’il y aurait un « prix » à payer pour adhérer à une association.

Je ne m’offusque pas davantage aujourd’hui qu’une « monnaie » soit affublée d’une majuscule, a fortiori quand il s’agit d’une « monnaie complémentaire » de sa voisine : l’euro… qui n’en bénéficie naturellement pas, puisque c’est la règle.

Et je préfère rigoler de bon coeur de la parité… « d’un pour un » (!) au regard de ce que signifie réellement la parité dans la langue française.

Je ne m’énerve même pas quand on parle de « devise » (!) pour une prétendue « monnaie » qui ne sera jamais au mieux qu’un « titre de monnaie locale » le jour où les conditions seront à coup sûr réunies pour que ces « coupons » respectent rigoureusement la loi.

Mais je ne peux pas laisser passer l’information selon laquelle la « devise » serait « acceptée dans plus de deux cents entreprises de Rennes et des environs » quand ces entreprises sont en réalité réparties sur tout le département d’Ille-et-Vilaine ainsi que sur une partie des départements du Morbihan et de la Loire-Atlantique.

Je passe sur bien d’autres fantaisies, mais je m’interroge quand même ici pour savoir si dans un article digne de ce nom, l’information pertinente aujourd’hui :

  • est bien que le Conseil général/départemental a déposé au Crédit coopératif un fonds de garantie de 40.000 euros il y a bientôt 3 ans
  • ou plutôt qu’il va falloir que l’association Galléco – par laquelle a transité cette somme sous forme d’avance –  procède à son remboursement dans un mois maintenant (je me demande bien comment).

Pour aller plus loin : ma contribution à l’évaluation du galléco

2 commentaires

Laisser un commentaire