8 commentaires

  • Jacques

    Cher Patrick Jehannin

    Je me présente Jacques gérant associé du BDS Bar Restaurant Café à Rennes. Je me permet de commenter votre twitt et lien que vous partagez…
    Le bilan comptable que vous avez cherché et publié est le 1er de la société BDS RENNES depuis sa création.
    Ce bilan est un exercice comptable établi sur plus de 12 mois, comprenant les frais d’acquisition du fond de commerce, des travaux d’intérieur… Qui se sont déroulés pendant plusieurs mois où les paiements des loyers et du prêts ont commencés alors que le BDS n’était pas encore ouvert.
    Ceci est un bilan type d’un rachat de fond de commerce avec un période de travaux pour la création d’un nouveau concept. Il me semble important d’être capable de comprendre une information de ce type, avant de vouloir l’utiliser pour écrire un article sur une personne publique.
    Je note également que le BDS et le footballeur professionnel n’ont aucuns liens d’actions et de conséquences. L’établissement et le footballeur sont deux vies professionnelles distinctes.
    Donc pour les corrections:
    Le BDS va très bien, il est même en progression chaque mois. Vous saurez trouver le moyen de nous joindre directement pour avoir des informations officielles et actualisées sur le BDS.
    La carrière de Mr Danzé à ma connaissance (proche de la personne), se porte plutôt bien 😉
    Après lecture de ce commentaire de source ultra officielle, nous vous proposons de changer le titre de votre twitt :
    « Tout va bien pour Romain Danzé 🙂 »

    Sportivement,

    Jacques

    PS: je suis joignable par téléphone, par mail , autour d’un café pour plus d’informations. Je vous laisse le talent et le plaisir de trouver le moyen de me contacter 😉

  • Bonjour Jacques T.

    Merci d’avoir pris soin d’apporter votre contribution à ce petit article sans prétention.

    Je n’avais pas l’intention d’entrer dans les détails, mais il se trouve que vous avez réveillé mes réflexes d’ancien financier, et je vous réponds point par point.

    Je n’ai pas eu à chercher les comptes sociaux de la société B.D.S. : je suis comme vous-même suffisamment bien organisé pour recevoir automatiquement des alertes sur les sujets qui m’intéressent.

    Pour être précis, les 2 seuls chiffres que j’ai publiés (chiffre d’affaires : 793.368 € et perte d’exploitation après impôt : 70.614 €) n’émanent pas du bilan mais du compte de résultat de la société.

    Contrairement à ce que vous indiquez, l’exercice comptable n’a pas été établi sur plus de 12 mois, puisque la société a été immatriculée au registre du commerce et des sociétés le 22 septembre 2014 et que l’exercice a été clos le 31 août 2015 : cela fait à l’inverse à peine plus de 11 mois.

    Par contre, il est exact qu’entre la date de rachat du fond de commerce et la date d’ouverture au public, il s’est passé environ 3 mois au cours desquels ont été entrepris les travaux et réalisés les aménagements utiles avant la mise en exploitation.

    Il n’est pas rare que les sociétés rencontrent des difficultés financières dans les premières années de leur existence, mais ceci n’implique nullement qu’à la clôture de l’exercice, le bilan fasse apparaître dans tous les cas un actif net inférieur à la moitié du capital social. Car contrairement à ce que vous indiquez, il n’existe pas de « bilan type d’un rachat de fond de commerce avec un période de travaux pour la création d’un nouveau concept ». D’ailleurs, vous-même n’avez jamais été dans cette situation au moment de la création des 4 autres établissements de restauration dans lesquels vous êtes actionnaire ou/et gérant, alors même qu’il s’agit manifestement du même type d’opération.

    S’il est fait légalement obligation aux associés de se prononcer formellement, de surcroît en assemblée générale extraordinaire, sur la poursuite de l’activité malgré la perte de plus de la moitié du capital social, c’est bien pour attirer leur attention sur une situation critique… et s’il est également fait obligation à la société de publier un avis de continuation de l’activité, c’est bien pour en avertir les tiers.

    Dans ce contexte, il est bien normal que ces derniers aient accès à des informations plus détaillées, portant notamment sur les dettes de l’entreprise, qu’ils pourront trouver par exemple sur societe.com (un « bilan gratuit » et des informations complètes contre paiement).

    S’agissant de Romain Danzé, vous indiquez que « le BDS et le footballeur professionnel n’ont aucuns liens d’actions et de conséquences. L’établissement et le footballeur sont deux vies professionnelles distinctes. »

    Vous souhaitez certainement faire valoir que ce n’est pas la personne physique qui a investi 10.000 euros dans le B.D.S. en vous appuyant pour cela sur le fait que c’est juridiquement la SARL unipersonnelle « Romain Danzé Management » qui détient le quart des actions du B.D.S (avec, en ce qui la concerne, un capital social de 1.000 euros qui ne risque pas d’être réduit de moitié du fait de pertes d’exploitation !…)

    Mais votre formulation ne peut pas occulter les « liens d’actions et de conséquences » entre le B.D.S et le footballeur professionnel, que vous avez vous-même particulièrement bien exploités au moment du lancement de l’affaire et qui demeurent aujourd’hui.

    En témoignent très clairement de nombreuses coupures de presse, et en voici par exemple deux :

    En toutes hypothèses, sachez bien que je reste ouvert à l’échange et que je souhaite bien évidemment au B.D.S. comme au joueur professionnel une excellente… continuation.

  • gauvin guillaume

    pour info, le vrai patron dans l’histoire, c’est la banque. J’ai eu plusieurs société et pas mal de création. Le fait d’avoir un résultat ou un EBE négatif ne veut pas dire que ça val mal. Investissement, fermeture etc… Voir intégration fiscal dans un groupe ou la fille remontre chez la holding pour fusionner afin de payer aussi moins d’impôt. Cela ne me choque pas. Si la société continue avec ce genre de résultat, c’est parce qu’elle sait qu’il y a des bonnes garanties derrière. On peut aussi aller à la liquidation ou redressement avec du positif (décalage de paiement , faute de trésorerie) la banque ne suit pas un financement de découvert et plouf. Puis, beaucoup de gens connus ont des parts dans des sociétés, c’est aussi un bon placement. Avec un CA de 790K€, on peut dire que c’est un établissement qui tourne bien pour une création. Juste envie de dire pourquoi tant de bruit pour rien.
    merci de m’avoir lu

  • Bingo Guillaume !…

    A l’origine, mon intention n’était que de chahuter le capitaine du stade rennais, Romain Danzé… qui s’est prêté il y a 3 ans à une opération d’enfumage pilotée par le Conseil général, visant à baptiser les habitants du département d’Ille-et-Vilaine sans leur demander leur avis.

    Je ne sais pas combien il gagne actuellement, lui qui gagnait 66.000 euros par mois il n’y a pas si longtemps, puisqu’il a très longtemps été écarté du terrain de jeu au cours de cette saison du fait de ses mauvaises performances. Mais ce qui est sûr, c’est qu’un éventuel petit revers du côté du B.D.S. (que je ne lui souhaite tout de même pas) n’écornerait ni ses revenus ni son joli patrimoine de manière bien significative.

    Ce n’était donc de ma part qu’une petite raillerie.

    De son côté, son associé Jacques Thipthiphakone a été sensible à la divulgation d’informations (publiques, bien sûr) concernant le B.D.S. et je le comprends.

    Mais, de mon point de vue, il a fort mal choisi son angle d’intervention.

    En réalité, je m’attendais à trouver sous sa plume ce que je trouve condensé sous la tienne… car, au plan de la fiscalité, il n’est pas forcément stupide de « piloter » un résultat d’exploitation négatif dans les premières années d’une affaire et il faut savoir que ce jeune et dynamique entrepreneur émarge en qualité de dirigeant d’une dizaine de sociétés parmi lesquelles figurent trois ou quatre sièges sociaux et/ou holding qui ne sont pas sans liens financiers avec le B.D.S., recomposés depuis les cessions d’actifs qui sont intervenues à l’approche de la clôture du premier exercice comptable.

  • Mayool

    bonjour,

    Il n’y as aucun soucis a se faire pour Romain danzé pour cet établissement puisqu’il n’a investit que 10 000 Euros . Au vus de ses revenus de footballeur pros c’est comme si je mettait 200 euros dans l’affaire d’un copain.
    Le B.D.S c’est juste pour de la com. Faire parler de l’établissement, de Romain Danzé (qui a déjà bonne réputation sur Rennes) mais surtout de Jacques Thipthiphakone.
    Ce jeune et talentieux restaurateur rennais a prouver par le passé son sens des affaires et ses bonnes idées pompées a l’étranger.
    Le problème est que le succès de ce jeune entrepreneur est dus également a une certaine exploitation de ses salariés a savoir : faibles salaires,promesses non tenues, heures supplémentaires non payées et même pas reconnues.
    Les établissements gerés par Mr Thipthiphakone sont super beau. Mais il faut aller voir en coulisse….
    Bref je ne veut pas descendre gratuitement ce monsieur puisque ce sont que des faits qui m’ont été rapporté et que je n’ai pas pus constater personnellement. Je tient a le préciser. Mais étant du métier….

    • Bonjour,

      Je considère pour l’instant que votre commentaire est à la limite de la diffamation sur la seule base d’une rumeur, et je trouve cela d’autant plus suspect que vous dites « être du métier ».

      J’ajoute que l’adresse de messagerie que vous avez laissée ici ne permet pas de vous identifier davantage que votre source.

      A défaut de précisions qu’il vous est encore possible d’apporter, j’ai donc l’intention d’invalider très prochainement ce commentaire.

      Bien à vous.

      • Mayool

        Bonsoir,

        En effet, on est a la limite, mais pas a la diffamation. Car je fait des louanges aux compétences de ce monsieur. « étant du métier »: j’ai pratiqué pendant dix ans mon métier de cuisinier en restauration, je le fait encore mais dans un autre secteur d’activité.
        J’ai eu recemment quelques echos. Je précise bien que je ne l’ai constaté personnellement car je crois que ce que je vois. Concernant les « sources »: Vous pouvez comprendre que je vais étaler sur la toile les noms de personnes en activité dans la restauration rennaise par rapport a une personne qui possêde plusieurs établissement dans la ville.
        Malgré mes précisions je pense que vous allez invalider mes commentaires car surligner des problèmes que peuvent rencontrer certains salariés de la restauration est sans doute moins marrant que Romain Danzé qui investit un sixième de son salaire dans un bar.

        Bien a vous

        • Bonjour,

          Je ne peux pas laisser dire que si je dois invalider votre commentaire, ce serait parce que « c’est moins marrant que Romain Danzé qui investit un sixième de son salaire dans un bar » .

          A mon grand regret, je vais devoir l’invalider parce qu’il s’agit d’un message anonyme colportant sans preuve des informations désobligeantes à l’égard d’une personne privée (que je ne connais pas).

          C’est de ma responsabilité.

          Et ceci va mécaniquement invalider tous les commentaires en réponse.

          Désolé…

          Que ceci ne vous empêche pas de continuer à contribuer.

Laisser un commentaire