NDDL : parlons gros sous

Download PDF

Le coût direct du projet de nouvel aéroport à Notre-Dame des Landes est évalué à ce jour à 561 millions d’euros.

Les collectivités locales de Loire Atlantique qui participent à son financement (département, métropole et communautés) n’y contribuent qu’à hauteur de 45,9 millions d’euros, soit 8,2 %… et tout cela sans compter les investissements à réaliser en dehors de la Loire Atlantique aux frais des contribuables des autres collectivités.

Comment imaginer dans ces conditions que s’il devait y avoir une consultation populaire, celle-ci soit réservée aux seuls électeurs du département de la Loire Atlantique ?…

Ce serait une mascarade et son résultat ne serait évidemment jamais reconnu.
financement_NDDL

3 commentaires

  • Stéphane Péan

    Absurde ! Dans ce cas là, c’est un référendum national au vu de la participation de l’Etat, centralisme oblige !

    • Hubert

      Mais oui, pour le motif que vous dites, une consultation nationale se justifierait davantage et ce serait effectivement une mascarade de limiter cette consultation à une échelle qui ne correspond ni à celle du financement, ni à celle des nuisances ou des bénéfices, ni à celle des usagers potentiels… Le choix de la Loire-Atlantique comme périmètre est le plus incompréhensible et ce constat ne va pas encore nous réconcilier aveç la politique…

Tous commentaires ici bienvenus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.