NDDL : la position du Conseil régional de Bretagne

Download PDF

A propos de la participation à la consultation qui est projetée, Le Télégramme vient de publier un article intitulé :quel_bazar

Morceaux choisis :

« La question sera posée cet après-midi en session du conseil régional par le conseiller et maire de Vannes David Robo (LR). Et c’est Gérard Lahellec, vice-président chargé des transports et des mobilités en Bretagne, qui y répondra. »

Je note d’emblée que tout est bien organisé et que ça se passe apparemment dans la bonne humeur : 6 heures avant l’ouverture de la séance on connaît déjà parfaitement la question et la réponse.

« Ce n’est pas la région qui va décider du périmètre de la consultation. C’est l’État. S’il souhaite solliciter tous les financeurs, alors oui, la Bretagne (qui finance à hauteur de 30 M€ le projet d’aéroport, NDLR) participera à la consultation. »

Mais n’est-ce pas très exactement ce que l’on appelle une lapalissade ?

« Sinon, nous n’avons rien à dire de plus ».

Je ne sais pas pourquoi ça me rappelle un peu les huîtres de Bretagne.

Mais n’est-ce pas plutôt ce que l’on appelle un chèque en blanc ?…

« Ce projet est soutenu par notre équipe depuis deux mandats, balaie l’élu. Les Bretons nous ont élus à deux reprises. Ils ont donc déjà répondu à cela ».

Voilà en tous cas une position clairement basée sur une caricature de la démocratie représentative, d’inspiration : vote et tais-toi, on a déjà un ou deux écolos au Conseil régional…

Mais reconnaissons au fidèle adjoint (communiste) de Jean-Yves Le Drian un instant de sincérité :

« Le sujet n’est pas Notre-Dame-des-Landes. C’est la présidentielle de 2017… Il vient d’y avoir un remaniement, avec des ministres qui ne sont pas d’accord entre eux sur l’aéroport, et des gages qui ont été donnés aux écologistes ayant intégré le gouvernement. Tout ça, c’est de la carabistouille politique… ».

A noter enfin cette délicate attention pour les autres collectivités territoriales du Petit Ouest :

« Nous n’allons pas dresser deux départements qui souhaitent être consultés contre les deux autres qui n’ont rien demandé. Nous n’imposerons rien. Nous n’allons pas ajouter du bazar au bazar ».

… alors que nous n’avons connaissance que de la position personnelle des Présidents des Conseils départementaux, et qu’en outre elle n’est pas exactement celle qui leur est ici prêtée.

Dormez bien, braves gens, tous nos élus veillent…

 

 

 

2 commentaires

  • Genevieve Cadic

    BravoPatrick ! Quel cirque … On nous prend pour des décérébrés …

  • gruche

    Des creuvards. ‘m’étonne plus qu’on perde sur tous les fronts. Déjà que la cravate à triskell de Le Drian m’était resté sur le jabot mais qu’il arrive à emmener toute sa clique d’ énarco-syndicalistes, comme un seul homme…les bras m’en tombent.

Laisser un commentaire