Le communiqué de Jean-Luc Chenut

Download PDF

communique_J-L_Chenut

Le Président de la République vient d’annoncer sa décision de soumettre ce dossier à une consultation populaire avant l’automne.

Je prends acte de cette décision, même si elle m’interroge fortement car je considère que toutes les procédures de concertation préalables à la réalisation de ce projet ont déjà été mises en œuvre. Toutes les collectivités et instances  concernées ont depuis des années, et avec constance, exprimées leur soutien à cet aéroport stratégique pour l’aménagement et le développement de toute la région.

Si la consultation annoncée doit aller à son terme pour fonder une décision au plus haut niveau de l’Etat, urgente désormais, il convient qu’elle soit conduite sur un périmètre en rapport avec les enjeux du dossier.

A ce titre, les habitants de l’Ille et Vilaine doivent eux aussi pouvoir s’exprimer sur un dossier qui les concerne très directement. »

Jean-Luc CHENUT
Président du Conseil départemental d’Ille et Vilaine

NDLR : noter l’expression « sur un périmètre en rapport avec les enjeux du dossier » , qui laisse entière la question de la participation des habitants des autres départements des régions Bretagne et Pays de la Loire.

 

8 commentaires

  • On lui pardonne la faute d’orthographe, enfin… de conjugaison ?… 😉

    • Hubert

      Moi je dirais faute de grammaire aussi un peu, faute d’accord quoi…c’est peut- être psychanalytique, la faute d’accord..,

      Périmètre en rapport avec les enjeux du projet… alors là, question « flou », c’est grandiose…
      Selon le principe du pollueur/ payeur, il ne serait pas illogique de proposer le principe de payeur/voteur. Mais c’est pas très socialiste.

  • MARTIN

    En bon militant socialiste, Mr CHENUT est allé bien au-delà de la réforme prônée (avec un ^) par NVB … et a cru que cette réforme concernait l’accord des participes passés utilisés avec l’auxiliaire avoir… Excès de zèle ou anticipation ? Hollande bouscule le Code du Travail et fait n’importe quoi avec la Constitution, le Président du Conseil départemental d’Ille et Vilaine bouscule les fondamentaux de la syntaxe. Quand on utilise la langue de bois… tout est permis… surtout quand on préside la Brétillie, territoire inexistant !

  • Hubert

    Aujourd’hui l’émission de France Culture  » le grain à moudre  » se déroulait à Nantes ( disponible en replay ). Sujet du débat : NDDL, c’est oui ou c’est non ?
    Plus éclairant sur la forme que sur le fond : les défenseurs du projet ( des élus, des associatifs ) ont parlé de rayonnement ( il faudrait leur dire que Louis XIV est mort et que depuis il y a eu la Cop 21…), et d’emploi. On s’adresse à l’affect des auditeurs, Il est criminel de renoncer à de la création d’emplois par les temps qui courent. Voilà la tendance qui se dessine : le chantage. Affûtons nos arguments pour démonter cette malhonnêteté démagogique.
    A la question  » respecterez- vous le résultat de la consultation ?  » , la réponse fut  » Non » et « Oui, si… »
    Un joli bazar en perspective…

Laisser un commentaire