NDDL : ah, la question du périmètre !…

Download PDF

Hier, 17 février, Manuel Valls a déclaré à Michel Urvoy, éditorialiste à Ouest-France : «  Je vais recevoir la maire de Nantes, le président du conseil départemental, de la Région, les parlementaires de Loire-Atlantique pour les consulter sur le périmètre, le calendrier et la question posée. »

Mais, pour quoi faire ?…

  1. Ce même 17 février, le même Manuel Valls déclare au même Michel Urvoy dans le même entretien qui paraît dans la même édition du journal que « Le périmètre de la consultation est la Loire-Atlantique »
  2. Le 18 février, sur France-Info, Ségolène Royal confirme la bouche en coeur que : « Le Premier ministre a choisi le périmètre du département de Loire-Atlantique »
  3. C’est exactement ce que Marcel Thébaut, paysan à Notre-Dame-des-Landes reçu à l’Elysée avec quelques autres, rapportait déjà le 15 février dans les termes suivants : «François Hollande me regarde et dit le périmètre sera le département, M Valls vient de m’en informer ».

Quelle mascarade !…

C’est vrai qu’au moins, Manuel Valls n’a pas besoin de consulter les Présidents des Conseils départementaux de la Vendée, du Maine-et-Loire, de la Mayenne, du Morbihan, de l’Ille-et-Vilaine et des Côtes d’Armor, qui ont déjà fait savoir qu’ils demandaient tous à ce que les ressortissants de leur département puissent voter en cas de consultation. LA_et_autres

Habitant Rennes en Ille-et-Vilaine, je ne sais pas si j’aurai le droit de voter, mais en attendant je vais m’offrir le droit d’aller manifester encore une fois à Nantes le samedi 27 février.

Parce que je suis tout à la fois un usager de proximité, un contribuable breton appelé à financer un projet d’aéroport réputé du Grand Ouest et un citoyen français qui s’inquiète de quelques questions économiques et environnementales.

PS : pour l’instant, j’ai 3 places de libres dans ma voiture…   😉

10 commentaires

  • Genevieve Cadic

    D’accord avec toi sur tout !

  • Hubert

    Mais au fait, qu’en est-il de l’obstacle de la déclaration d’utilité publique pour l’organisation ou la prise en compte d’une consultation locale ?
    Parce que si ça se trouve, on stresse sur le périmètre d’une consultation qui ne pourra pas se faire ou dont le résultat sera sans conséquence ? ..pile je gagne et face tu perds…dire que cette idée de référendum / consultation devait apaiser et régler les tensions…. Ce n’est pas demain que la courbe de la consommation d’anxiolytiques va s’inverser dans le pays…

  • Karine

    Cette ordure a dû conclure un marché très intéressant pour lui avec Vinci pour que le BTP puisse mettre en route sans avoir de souci avec les zadistes. Pourquoi les citoyens français devraient obéir à ce facho ? c’est lui qui commande maintenant ? nous sommes en royauté ? un président, un roi, une cour, et ..le peuple.
    Pauvre France !

  • Camille Soli

    A priori, en passant par une ordonnance, Matignon arriverait à ses faims. On sait pourquoi un sondage sous le manteau est formel, la zone limitée à la Loire Atlantique serait favorable au projet . Mais ne peut-on le rendre impossible à partir où il y a eu mensonges ( et même de Valles, ref dernier Canard Enchainé) http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250270310548&cid=1250270309593

    Voilà pourquoi ils ne veulent pas l’étendre, résultat garanti et ils osent parler de démocratie ! EN quoi un habitant de CHâteaubriand et plus concerné par NddL qu’un autre de La Roche Bernard ( même distance de Nddl)
    http://www.20minutes.fr/nantes/1786403-20160214-dame-landes-avant-referendum-disent-derniers-sondages

    • Dans le même registre, quelques distances de Notre-Dame-des-Landes (par le chemin généralement le plus rapide – source Google Maps) :

      Chateaubriant : 53 km (45 mn)
      Machecoul : 66 km (52 mn)

      Redon : 44 km (40 mn)
      La Roche-Bernard : 55 km (38 mn)
      Le Grand Fougeray : 44 km (31 mn)

  • Camille Soli

     » à ses fins » …;-)

  • GUEGUEN

    Bonjour, je ne suis pas d’accord sur l’hypothèse que la majorité de la Loire-Atlantique soit favorable à cet aéroport. Les dernières élections régionales prouvent le contraire, Mr RETAILLEAU, qui pronait l’aéroport a été minoritaire en Loire-Atlantique et en Sarthe. Par contre il a été élu par les 3 autres départements. Je propose que ceux qui ont élus ce président contruisent l’aéroport dans leurs départements (49, 53 ou 85) A bon entendeur salut !!!

  • Karine

    Ce que vous dîtes est intéressant, et devrait être approfondi en analyse. Pour le 85, aux élections, çà se comprend ( à cause du Puy du Fou, mais les vendéens n’ont aucun intéret à devoir aller à nddl prendre l’avion..
    Mais que cet aéroport ( inutile..! ) soit fait ailleurs que dans le 44, ce serait moins idiot. 49, 53 ou 72. Je ne sais pas si Angers serait aménageable ? ( trop près de Nantes , aussi ..) , mais du côté de Laval ou du Mans, çà se comprendrait mieux . A condition de ne pas détruire une grande zone naturelle digne du natura 2000 elle aussi : ( NDDL ).

Laisser un commentaire