Galléco nous roule dans la farine

Download PDF

Le 8 janvier 2016, l’association Galléco a demandé à nos amis les internautes de désigner via FaceBook les boulangeries du département d’Ille-et-Vilaine dans lesquelles ils aimeraient pouvoir utiliser la pseudo « monnaie » éponyme qu’elle soutient.

Devant le franc succès de l’opération, le sondage avait été prolongé jusqu’à la fin du mois de janvier.

J’ai déjà pointé ici-même l’art et la manière avec laquelle l’association s’est permise à cette occasion de généreusement rouler les internautes dans la farine, mais je ne peux pas résister à l’envie de vous informer aujourd’hui du résultat définitif de la consultation dont, à ma connaissance, elle ne s’est pas (encore ?) vantée.

Au final, après plus de 3 semaines d’enquête : c’est la boulangerie Cozic qui a été « plébiscitée » par 4 internautes, talonnée par 3 boulangeries concurrentes : Copel, La Rotonde, ainsi que Fagots et Froment qui ont vaillamment sauvé l’honneur grâce à la formidable volonté de 2 internautes chacune.

Décidément, le galléco… c’est une vraie monnaie citoyenne !…  😉

Pour mémoire :

  • Rennes, c’est de l’ordre de 200.000 habitants; Rennes Métropole, c’est de l’ordre de 400.000 habitants et le département d’Ille-et-Vilaine, qui est le territoire assigné à cette pseudo « monnaie », c’est de l’ordre d’un million d’habitants.
  • Cette « expérimentation » aura couté sur 3 ans de l’ordre de 500.000 euros aux contribuables du département.

J’ajoute qu’il faut nous méfier très sérieusement de ce qui se trame à ce sujet en ce moment au niveau métropolitain pour essayer de tirer la collectivité départementale de l’ornière dans laquelle elle est en train de s’enliser (ou plus exactement de nous enliser).

Pour aller plus loin : ma contribution à l’évaluation du galléco

 

Laisser un commentaire