Oh, le bel enfumage !…

Sur FaceBook, le 8 janvier 2016, l’association Galléco a demandé aux internautes de désigner les boulangeries du département dans lesquelles ils aimeraient utiliser la « monnaie » éponyme.

Hier matin, soit bientôt 2 semaines plus tard, l’association a publié de nouveau sur FaceBook un petit rappel censé être aussi motivé que motivant :Cozic_Fagots-et-Froment

C’est une véritable supercherie.

La vérité toute nue, c’est que la boulangerie Cozic, qui a recueilli jusqu’à présent 2 suffrages, devance très nettement la boulangerie Fagots et Froment qui n’a bénéficié que d’un vote et d’un seul en sa faveur depuis le début de la consultation.

Ne me faites pas dire que c’est de la malhonnêteté intellectuelle : je n’ai même pas dit ça.

Je dis simplement que ça fait tout drôle de se voir ainsi… « rouler dans la farine » , par une association toute entière financée par le Conseil départemental, c’est-à-dire par nous-mêmes.

 Pour aller plus loin : ma contribution à l’évaluation du galléco

S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Genevieve Cadic
Genevieve Cadic
7 années il y a

Lol … Les guignols …

JB Courso
JB Courso
7 années il y a

Le galléco me fait penser aux jetons de caddie. Cela a la forme de la pièce d’un euro et la remplace avantageusement mais essayer de refiler ce jeton à un commerçant ou d’acheter un timbre, personne n’en veut.

P. Jéhannin
7 années il y a

Je trouve effectivement que ça fout les « jetons »… 😉