De l’activité des conseillers départementaux d’Ille-et-Vilaine

Download PDF

Vous trouverez ci-dessous la répartition de l’activité d’un conseiller départemental d’Ille-et-Vilaine qui est loin d’être un débutant, siégeant en session plénière ce jeudi 17 décembre 2015 entre 14h30 et 16h30.

Vous me pardonnerez par avance les arrondis que la vidéo pourrait éventuellement révéler :

activite_MR

J’ajoute que, manifestement pour se rendre intéressant en faisant un court instant mine de s’intéresser, ce conseiller – qui n’avait pas demandé la parole – a quand même réussi à pousser du fond du coeur un dérisoire « oulala » à 15h32, histoire de détendre un peu une atmosphère qui n’était pas tendue. Il faut bien rigoler…

Je vous laisse le soin de deviner tout(e) seul(e) de qui il s’agit, et me contente pour ma part de demander au Président de bien vouloir veiller à l’avenir à une meilleure tenue de l’assemblée… si possible.

Pas vache… je vous épargne le détail de l’activité de M. X au cours de la séance du lendemain : c’est du pareil au même.

Je me contente de rapporter que ce même conseiller a regagné la salle les mains dans les poches 3 minutes après le début de l’intervention du Préfet venu très ponctuellement à 11h30 pour faire le point sur la situation des migrants, et que ce même conseiller dont je ne révèlerai l’identité que sous la torture (et encore) a alors commencé par reprendre très ostensiblement la lecture de son quotidien pendant 10 minutes.

Je trouve que ce serait plus discret qu’il le consulte sur une tablette…  😉

10 commentaires

  • JB Courso

    C’est un homme, cela élimine déjà la moitié des élus. C’était le plus dissipé de tous ? Dans le lot certains (es) travaillent, rassurez-nous.

  • MARTIN

    Il me semble avoir identifié cet « honorable » conseiller qui est une honte de la représentation nationale. Vu son âge il aurait pu prendre sa retraite et anticiper sur le respect de la règle des cumuls !!! Il y a des jours où j’aimerais bien être Espagnol pour voter « joyeusement » pour des candidats jeunes, nouveaux, vraiment soucieux du Bien Public et ne cherchant pas à accumuler les rémunérations liées à leur mandat et les retraites qui vont avec. Quand aurons-nous en France des organisations comme PODEMOS ou SYRIZA qui nous rendent un peu la foi dans la politique et la vie citoyenne?

    • Jean-Pierre Levrel

      Allons! Ne soyons pas jaloux car nous l’avons, nous aussi, notre jeune premier, talentueux et intègre. Bon, d’accord, il a 72 ans bien sonnés et plus de casseroles qu’il n’en faut dans une cuisine : Bernard T.

  • Jean-Pierre Levrel

    « Soyez certains que nous vous avons entendus. Nous allons changer », nous ont-ils « tous » déclarés, très émus, au soir des régionales…

  • Béclère

    Il y a un sacré ménage à faire, à commencer par virer les départements, revenir aux pays et enfin la B5. Mes voeux pour 2016, on peut rêver non ?

  • Lorsqu’on rêve tout seul, ce n’est qu’un rêve alors que lorsqu’on rêve à plusieurs c’est déjà une réalité. L’utopie partagée, c’est le ressort de l’Histoire.

    Bonne année itou !…

  • JB Courso

    Je rêve avec Béclère !

  • Michel Drouet

    Le Conseil départemental, ce truc devenu une coquille vide coûte très cher aux contribuables.il devient urgent de le supprimer. Il ne sert plus que d’incubateur pour les jeunes pousses du PS et de solution de repli pour les vieilles pousses écartées d’un mandat plus prestigieux du fait des aléas du suffrage universel.
    J’estime à environ 10 Millions d’euros par an, le coût de fonctionnement de cette assemblée (indemnités d’élus, frais de communication, véhicules, etc…)

    • Merci pour cette évaluation qui émane de quelqu’un qui sait de quoi il parle.

      10 millions d’euros multipliés par une 100aine de départements, ça fait bien de l’ordre d’un milliard d’euros, non ?…

      A la louche…

Laisser un commentaire