De la réthorique de Jean-Louis Tourenne

Download PDF

J’ai toujours été amusé par la rhétorique de l’ancien Président du Conseil général d’Ille-et-Vilaine, Jean-Louis Tourenne, mais jusqu’à ce jour je ne lui connaissais pas cette belle envolée, qui date de la session pleinière du 14 février 2013 ayant décidé le financement de l’expérimentation du galléco :

«  lorsque je vois que le Crédit Mutuel, le Crédit agricole, le Crédit coopératif, la Banque populaire disent qu’ils sont d’accord pour participer, il me semble, au-delà des conditions de travail, que ce sont des gens sérieux qui, eux aussi, quand ils parlent d’argent, en parlent avec toute la rigueur qui est nécessaire, parce que c’est leur métier. S’ils ont décidé de nous rejoindre, je suppose qu’ils ont considéré que le projet méritait d’être appuyé et qu’il pouvait s’y intégrer » (sic)

Mais je vous avoue que je ne sais pas ce que Jean-Louis Tourenne a bien pu déclarer lorsqu’il a appris que le Crédit mutuel, le Crédit agricole et la Banque populaire ont décidé, avec nécessairement la même rigueur et tout aussi sérieusement, de se retirer du projet… très peu de temps après.

JLT_banques

Pour aller plus loin : ma contribution à l’évaluation du galléco

Laisser un commentaire