Jean-Louis Tourenne, un homme de conviction

Download PDF

Vexé que le Sénat ait suivi l’avis de la commission des affaires sociales (dont il est membre et l’un des 5 secrétaires) contre celui du gouvernement lors du vote de la loi sur la modernisation du système de santé, Jean-Louis Tourenne a publié la semaine dernière un tweet dans lequel il exprime ce qu’il pense du scrutin public prévu par les articles 56 et suivants du règlement intérieur du Sénat :

Tweet_JLT_scrutin_public

Ceci donne tout son relief à la position qu’il avait adoptée lors du vote en séance du conseil général d’Ille-et-Vilaine du 20 juin 2013 portant sur l’appellation des habitants du département :

scrutin_public_CG

Les positions à géométrie variable de Jean-Louis Tourenne sont d’autant plus choquantes que l’on se souvient que le 20 juin 2013, il n’y avait finalement pas eu de scrutin public comme cela devait impérativement être le cas au titre de l’article 54 du règlement intérieur de l’assemblée, et que – contraint de s’expliquer devant la CADA – le département n’avait pu que prétendre l’invraisemblable : à savoir que cette hypothétique demande, qui devait nécessairement être formulée par écrit, avait (disons plutôt : aurait) été tout simplement détruite.

Tout ceci ne peut que laisser rêveur sur l’honnêteté intellectuelle de certains élus.

Un commentaire

Laisser un commentaire