Mise en garde des personnes vulnérables

Download PDF

Depuis environ deux ans, au motif d’effectuer une bonne action, une association diligentée par le Conseil général d’Ille-et-Vilaine engage les habitants du département à convertir leurs euros en coupons de même valeur faciale qui sont appelés des gallécos.

Les particuliers qui en détiennent ou voudraient s’en doter doivent savoir que si les euros sont convertibles en gallécos, les gallécos ne sont pas convertibles en euros. D’autre part, il ne peut pas y avoir de rendu de monnaie en euros… ce qui fait que, pour un particulier, le change est complètement irréversible.

Par ailleurs, méfiez vous des imitations. Sachez par exemple que ce coupon, que vous pouvez trouver sur internet, n’a jamais été mis en circulation :

demi_galleco

Il faut souligner que le galléco n’a pas de subdivision, comme en a par exemple l’euro : un produit valant 1 euro et 15 centimes ne peut être payé en gallécos qu’avec 2 gallécos, sans rendu de monnaie possible. La solution consiste à régler d’une part 1 galléco et d’autre part 15 centimes d’euro si le commerçant est d’accord pour tenir ainsi sa comptabilité, au regard notamment de la TVA.

Un peu comme si l’euro jouait le rôle de monnaie complémentaire et solidaire…

Une rumeur, relayée par la presse et non démentie, voudrait qu’il soit possible de régler certains services publics avec des gallécos : c’est totalement faux, et en l’état du galléco cela ne risque pas de se produire.

Il y a (déjà) deux modèles de gallécos : exigez des gallécos nouveaux. Il est incontestable que les anciens gallécos n’ont pas d’avenir. Il se trouve que beaucoup pensent que les gallécos nouveaux n’en ont pas non plus, mais au moins les gallécos nouveaux sont ils réputés plus fins et plus résistants.

Il faut savoir enfin que les promoteurs de ce type de coupons plaident très souvent pour qu’ils soient « fondants », c’est-à-dire qu’ils perdent de la valeur quand on ne les utilise pas afin d’accélérer la consommation. Ce n’est pas le cas du galléco à ce jour, mais – vu sa vitesse de circulation qui reste extrêmement faible – il suffirait que l’association, qui en a le pouvoir, en décide autrement pour que cela le devienne à l’avenir.

Pour aller plus loin :

Quid de l’évaluation du galléco ?… – 3 janvier 2015
La fabuleuse histoire du galléco – 11 mars 2015
Le galléco : une monnaie sous-évaluée ? – 14 mars 2015
Le galléco à l’épreuve de la vérité – 14 mars 2015
Le modèle du Galléco n’est pas pérenne – 12 juin 2015
Le galléco : que d’intox !… – 8 juillet 2015

4 commentaires

Laisser un commentaire