Quand Brétilie rime avec fourberie

Download PDF

On n’en finirait pas de dénoncer les procédés du Conseil général pour inculquer aux habitants l’appellation dont il les a affublés d’autorité le 20 juin 2013.

En voici encore un exemple tout frais.

Au milieu de la nuit de la Saint Sylvestre, il publie sur sa page Facebook officielle un message de vœux qui, contrairement à l’an passé, s’adresse bien « à tous » :

Ille-et-Vilaine1

S’en suit, tout pile au même moment, un commentaire nettement plus orienté :

Ille-et-Vilaine2

On ne dirait pas comme ça, mais le rédacteur est bien le même.

Et savez-vous de qui il s’agit ?… d’un inconnu ?… presque, mais pas tout-à-fait.

Il s’agit simplement du rédacteur en chef du site officiel du Conseil général :

mentions-legales

Comme disait Jean-Louis Tourenne : « Il n’y aura pas non plus de dispositions destinées à inculquer ce gentilé dans la tête de nos concitoyens » (19 juillet 2013).

Pour aller plus loin : The « Best of » Brétilie 2014

 

  • EON

    Le nom de Breton serait-il sorti du dictionnaire ? Brétilien, une identité multiséculaire bien connue ? De qui se moque-t-on ? Quel gaspillage ! À quand la disparition des départements ?

Laisser un commentaire