« Ce joyeux bordel » (sic)

Download PDF

J’ai déjà eu l’occasion de pointer ici-même (clic) les liens de proximité existant entre le publicitaire Jacques Delanoë et Loïc Frémont, le directeur du théâtre de Saint-Malo qui fût l’un des douze membres cooptés pour constituer un soi-disant « comité d’experts » en gentilé, l’an passé.

J’ai également eu l’occasion de souligner l’ambiguïté des liens existant entre le réseau « Si tous les ports du monde » (en réalité l’association « Portes de Bretagne et d’Europe »), dont le fondateur – statutairement mué en « vice-président exécutif » – est Loïc Frémont, et le Conseil général d’Ille-et-Vilaine qui le finance généreusement (d’où son étiquette de « premier partenaire ») : ici-même (clic).

A la lecture d’un article de notre quotidien régional préféré en date du 29 août 2014, qui est signé du Directeur départemental en personne, on comprend qu’il est maintenant grand temps de redresser la barre d’un navire, qui est manifestement parti à la dérive avec sa cargaison d’argent des contribuables.

si-tous-les-ports-du-monde

Je me demande ce que le Conseil général va penser des propos du conseil en communication de l’association :

pour_le_reste

De mon côté, j’observe que bien malin qui trouvera sur internet les « compte-rendus d’activités », les « comptes de résultats » ou/et les « rapport moraux et financiers » de ce « joyeux bordel » qui permet à un petit cercle d’initiés de beaucoup voyager, sous couvert de « politique, culture, économie, sport »… en  émargeant à droite et à gauche.

C’est pourquoi je m’en vais formuler, auprès du Conseil Général qui est tenu de donner suite, une demande de communication des budgets, des comptes, des conventions et des compte-rendus financiers des subventions qui concernent cette association.

Laisser un commentaire