Bretillien = néoBreton

Download PDF

Je vois que dans un groupe facebook, Mark Kerrain vient de faire remarquer que

Bretillien = néoBreton

Concis, précis : ça me paraît très bien vu !…   😉

Du reste, c’est très précisément ce qui était demandé au marché qui a été illégalement passé entre Jean-Louis Tourenne et Jacques Delanoë :

nouvelle_Bretagne

Le plus « décoiffant » selon moi, c’est que ce positionnement marketing pour les habitants (défendu à l’esbroufe sous la marque Bretillien qui a été déposée auprès de l’INPI le 20 juin 2013) est réputé être le pendant du positionnement marketing pour le territoire (défendu à grand frais sous la marque Haute-Bretagne qui a été déposée le 24 novembre 2010) :

nouvelle_B_positionnement_M

De mon point de vue, tout cela n’est que de la néo-ratatouille, concoctée sous couvert de la clause de compétence générale consentie aux Conseils Généraux.

Quel manque de respect envers la langue, envers l’histoire, envers les habitants et même envers les lois !…

Vivement que ça se termine.

Un commentaire

Laisser un commentaire