Petits alexandrins ironiques

Avec la permission de l’auteur, je publie ici ces « Petits alexandrins ironiques » :

Pourquoi donc persister, dans tant de gabegie,
A ne stigmatiser que des excès petits,
Des caprices anodins dont tous les politiques
Sont sans cesse friands. Ils en ont la pratique.
 
Nous sommes bien chanceux qu’en ce présent délire
Le Conseil Général ait dépensé si peu.
Parfois il nous convie à des décisions pires
Sans avoir notre aval, aussi bien prou que peu.
 
Laissons-les s’amuser de ce joli hochet :
Il ne nous coûte guère et les a amusés,
Donné de l’importance et puis persuadés
Que de leur sinécure il y’a utilité.
 
Prenons donc le parti de gausser l’agonie
Et les billevesées de ces petits marquis.
Et que, nombre baissant, nous serons épargnés
D’un peu de leurs notables excentricités.
 

© 2014 by Algo-rythme

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mark KERRAIN
Mark KERRAIN
8 années il y a

Un peu de poésie dans ce monde de 🙂 .

MK