Carton jaune pour O-F

Voici une « brève » publiée par le quotidien Ouest-France dans les pages Bretagne de son édition du mardi 13 mai 2014, qui est pour le moins surprenante :

20140513-banderole-bretonne-sur-le-pont-de-la-concorde

Identifier comme étant « Bre-t-illien » un candidat aux élections européennes sur la base d’un programme (« La Bretagne pour une Europe sociale« ) qui plaide pour la suppression des conseils départementaux, et qui ne manque jamais d’affirmer publiquement son opposition à cette appellation ainsi qu’à « l’insupportable propagande organisée par le département 35« ), n’est ce pas faire bien peu cas des convictions de l’homme, trahir le message de l’organisation et plus ou moins troubler l’opinion à la veille du scrutin ?

Je ne vais pas jusqu’à prétendre à une sorte de complot qui serait fomenté par la presse régionale, mais je suis obligé de pointer une très étrange ligne éditoriale.

Car comme l’a indiqué à juste titre le Président du Conseil Général le 14-05-2013

« En politique, les termes et les mots ne sont jamais neutres. C’est pourquoi, il nous faut être vigilant sur l’utilisation et la compréhension des méthodes d’argumentation dont certains hommes politiques peuvent abuser »

Pour aller plus loin : Je vous présente mon voeu

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jean-Pierre Mathias
8 années il y a

mépris total, aveuglement complet, hélas…

felix d
felix d
8 années il y a

N’Est-ce pas le même « identitarisme » qui s’exprime lorsqu’on baptise stupidement un département, voué à disparaître, que lorsqu’on refuse toute hypothèse de rapprochement entre Bretagne et Pays de Loire?
Pour moi, c’est le même travers « communautaire » voire communautariste.
Et notre pieux et respectueux Ouest France donne dans toutes ces chimères. Pour ne pas froisser son lectorat, notre quotidien de référence surfe tantôt sur la vague bretonne, ou exalte la mémoire vendéenne (BD de Reynald Sécher il y a quelques années..) , tout comme il participe à la grotesque opération « Brétilie » sans la moindre distance critique…
Le retour de bâton est en train de se produire: le prurit identitaire est en train de polluer tout le discours politique sur la décentralisation…

MFK
MFK
8 années il y a

Ouest-France récidive tous les jours. C’est donc une position clairement affirmée de soutien au départementalisme des créateurs du vocable.