L'apocalypse, c'est maintenant

Download PDF

Dans l’éventualité de la suppression des assemblées départementales qui vient d’être évoquée par le nouveau Premier Ministre, le premier Président du Conseil Général de Bretillie (35) nous explique ce mardi 8 avril 2014 que si l’on va par là, il suffit de « supprimer toutes les maisons de retraite, toutes les écoles, tous les collèges, tous les hôpitaux »… tant qu’on y est.

Je m’aperçois que sous l’effet de l’émotion, il a oublié de préciser que supprimer les assemblées départementales revenait à supprimer aussi, purement et simplement, par exemple les routes, les plages, les espaces verts, les emplois… et probablement – à terme au moins – un certain nombre de pharmacies, de boulangeries, de boucheries-charcuteries et de fêtes religieuses, sans compter le nom des habitants.

Ce serait quand même dommage de ne pas y penser.

  • Gouret

    Où allons nous ???

  • Sur ce sujet, je vous signale la dernière contribution de Michel Drouet qui est comme chaque fois excellente : http://michelumix.over-blog.com/2014/04/oui-a-la-suppression-des-conseils-departementaux.html

  • felix d

    Le lobby départementaliste allume déjà ses contrefeux. Ici en Brétilie avec le président de notre « présipoté » comme on dit à « Groland », mais également dans les « Côtes-de-la-mer », les ex Côtes du Nord où le président Lebreton, malgré son nom qui fleure bon la province, lève déjà les fourches. L’identitarisme se niche partout. C’est une plaie. Et on n’a même pas encore commencé à parler du futur périmètre des « Régions » qui provoque en Bretagne des débats hystériques autant qu’historiques.
    Entendu dans la bouche d’un homme politique européen: « Ce n’est pas que l’on ne sache pas ce qu’il faudrait faire, c’est qu’on ne sait pas si l’on sera réélu en le faisant ».
    Le débat sur la décentralisation qui s’ouvre est à examiner à la lumière de cette réaliste parole…

    • Oh, que oui !…

      Je crois même que beaucoup savent que – ne serait ce que mathématiquement dans les Régions – ils auraient déjà deux fois moins de chance d’être réélus s’ils le font.

  • Guy Dourlent

    Suppression des liens Z’utiles…? A vous recommande B qui va vous rediriger vers C (plus à même de répondre)… Lequel C renverra vers A (qui était l’interlocuteur valable, jusqu’à sa suppression). Dans « tournez manège » la prudence est d’attendre qu’il soit arrêté, avant de descendre !. En supprimant : le boulot, l’avenir, les limites cadastrales, nationales, bon nombre d’élus et les impôts, la France hexagonale en terminera avec son ex-agonie. Vous verrez alors au bout du tunnel apparaître les « P’tits Mentors » et leurs tracts pour être élus, car « Demain on rasera gratis ! »… au lieu de l’être quotidiennement à l’euro, 99 seulement.
    Expression courante faisant croire que la suppression du prix véritable coûte moins cher !. Tous nous remettent des pendules à leurres. A les supprimer, tout ira mieux ben voyons !

  • ROUSSEL

    A Hambourg, il y a trois niveaux de pouvoir : le Land (Hambourg est une ville-Etat), l’ état fédéral (l’Allemagne) et l’Europe.
    A Saint-Maurice (Val-de-Marne) , il y a SEPT niveaux de pouvoir :
    -la commune
    -la communauté de communes.
    -le département
    -le (futur) Grand-Paris
    -la région
    -l’ Etat
    -l’ Europe

Laisser un commentaire