De la démocratie participative

Download PDF

Je viens de me procurer auprès de la direction de l’assemblée, des affaires juridiques et de la documentation du Conseil général (que je remercie au passage pour sa célérité) le « compte-rendu intégral » des échanges du 15 février 2013 qui ont suivi l’exposé en séance plénière de la question intitulée :

Création d’un gentilé pour l’Ille-et-Vilaine

Je ne résiste pas à la tentation de publier ici l’INTEGRALITE du débat.

Au travers des deux interventions auxquelles a répondu le rapporteur, vous sentirez certainement tout l’intérêt et toute la profondeur de la réflexion portée par nos 53 conseillers généraux et vous pourrez constater, bien au-delà de cette petite question à caractère identitaire, la très grande vitalité de la démocratie locale en Ille-et-Vilaine.

C’est puissant, non ?…

debat_fevrier

C’est ainsi que l’assemblée territoriale a décidé vite fait d’engager une démarche en 5 étapes incluant bien évidemment la consultation des habitants.

 Mais inutile de dire qu’en réalité, c’était juste pour rire… puisqu’à la place, le Président du Conseil général Jean-Louis Tourenne a immédiatement passé un marché public à la sauvette, et même en toute illégalité avec un publicitaire reconverti à la maison : Jacques Delanoë… et qu’à la séance suivante, quatre mois plus tard, le pseudo débat qui s’est engagé pour la forme n’a porté que sur le point de savoir de quelle appellation une poignée d’élus pensait préférable d’affubler d’autorité un million de personnes.

Et c’est ainsi qu’en toute logique – et sans qu’il en soit aucunement débattu – il a été décidé que finalement ce n’était quand même pas la peine de consulter les intéressés.

C’est ce qu’en Ille-et-Vilaine on appelle la démocratie participative.

 

Laisser un commentaire