Une question subsidiaire

Download PDF

Depuis que le Président du Conseil Général, Jean-Louis Tourenne, a adressé ses vœux à la presse pour 2014, mercredi dernier, je cherche en vain à savoir ce qu’il a bien pu dire à cette occasion.

A ma connaissance en effet, aucun média n’a rapporté « l’événement »… en dehors de TV Rennes dont le Département est actionnaire, qui y a consacré moins d’une minute dont la moitié est constituée d’un interview en aparté.

J’observe toutefois que dans un petit encart habituellement consacré aux questions insolites, « Dimanche Ouest-France » du 12 janvier 2014 – cahier Rennes Métropole – page 10, vient opportunément combler ce vide abyssal :

promesses

Voilà un Président qui ne manque pas d’humour, et deux fois plutôt qu’une !…

Mais ça m’oblige à rappeler la promesse qu’il avait formulée à l’occasion de ses vœux à la presse pour 2013, qui était de consulter les habitants sur l’appellation qu’il souhaitait leur donner.

Je suis désolé de ne pas pouvoir mettre un lien sur la page du site du Conseil général qui pourrait en attester, puisque cette page a été supprimée le soir même du jour où, sur sa pressante proposition, l’assemblée départementale a renoncé quatre mois plus tard à cette consultation.

En revanche, voici un lien vers la page du site du Conseil général consacrée aux vœux à la presse pour 2012, qui mentionne que :

« Jean-Louis Tourenne a aussi rappelé l’impératif de transparence incombant à toute institution publique. Le Conseil général met un point d’honneur à le respecter. »

D’où la question subsidiaire :

Quelle est la durée de vie d’une promesse du Président du Conseil général d’I-et-V ?

Laisser un commentaire